Covid-19 : nouvelles restrictions et pression maximale sur les non-vaccinés

Publié Mis à jour
Covid-19 : Nouvelles restrictions et pression maximale sur les non-vaccinés
France 2
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, D.Brignaud, V.Llado, France 3 R - France 2
France Télévisions

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, défend la mise en place du pass vaccinal. Une mesure qui accentue la pression sur les personnes toujours réfractaires au vaccin.

Face à la flambée épidémique, le gouvernement veut mettre les non-vaccinés sous pression, et il ne s'en cache pas. L'exécutif veut instaurer un pass vaccinal. "Le pass vaccinal est une forme déguisée de l'obligation vaccinale. Empêcher les gens d'aller dans les bars et les restaurants et dans les lieux qui reçoivent du public s'ils ne sont pas vaccinés, c'est plus efficace que de mettre une amende de 100 euros quand on va les attraper dans la rue. L'idée n'est pas de punir, de sanctionner et d'ostraciser, l'idée est de dire qu'on n'a plus le choix", commente Olivier Véran, le ministre de la Santé. 

Un projet de loi débattu au Parlement

Pour instaurer ce nouveau pass, un projet de loi sera débattu au Parlement début janvier. Les députés pourraient même aller plus loin dans les restrictions. Ils pourraient ordonner l'obligation du pass vaccinal dans les transports et du pass sanitaire sur le lieu de travail. Ce tour de vis fait bondir les non vaccinés. Ils sont nombreux à voir une restriction des libertés. "C'est une façon de mettre la pression et ce n'est pas normal. On ne peut pas faire deux catégories de Français", témoigne une non-vaccinée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.