Covid-19 : comment se protéger face au variant Omicron ?

Publié
Covid-19 : comment se protéger face au variant Omicron ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
S.Dollé - franceinfo
France Télévisions

Le variant Omicron du Covid-19 se propage progressivement dans plusieurs pays. Sur le plateau du 23 heures de Franceinfo lundi 29 novembre, la journaliste Sofia Dollé revient sur les gestes à adopter et également sur l'efficacité des vaccins contre ce variant.

Une cinquième vague de contaminations au Covid-19 touche de nombreuses personnes lundi 29 novembre. Elle a pu s'installer notamment en raison de "la baisse d'efficacité du vaccin", souligne la journaliste de France Télévisions Sofia Dollé sur le plateau du 23 heures de Franceinfo, se basant sur des chiffres de l'Institut Pasteur. "Au moment de la première injection, on bénéficie de 90% de protection contre les formes graves. Au fur et à mesure des semaines, des mois, cette protection s'érode pour tomber à 50% seulement six mois après la deuxième injection", rappelle-t-elle.

Les vaccins efficaces contre le variant Omicron ?

Pour se protéger de la cinquième vague, il existe une "stratégie que l'on connaît maintenant" et qui repose sur "trois piliers" : les gestes barrières, la vaccination et enfin pister et tracer les cas contact, explique Sofia Dollé. Mais concernant le variant Omicron, "des questions existent : son niveau de dangerosité, son niveau de transmissibilité ou encore sa résistance face au vaccin. Ce que l'on sait cependant, c'est que parmi les différentes mutations qui sont présentes à l'intérieur du variant Omicron, une mutation se situe sur la protéine Spike. La protéine Spike est la clé d'entrée du virus à l'intérieur du corps humain, ce qui fait dire à certains scientifiques que le virus Omicron pourrait être plus transmissible", rapporte la journaliste. Concernant les vaccins, "les scientifiques nous disent que si les vaccins étaient efficaces contre le variant Delta, ils ne deviendront pas tout à coup complètement obsolètes face au variant Omicron". Les chercheurs affirment que davantage de réponses sur l'efficacité des vaccins pourraient être dévoilées dans deux à trois semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.