Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : vif débat sur la vaccination des enfants à l'approche de la rentrée scolaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : vif débat sur la vaccination des enfants à l'approche de la rentrée scolaire
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Klein - franceinfo
France Télévisions

Vacciner contre le Covid-19 les moins de 12 ans est exclu par le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Mais de nombreuses voix s'élèvent sur la hausse du nombre d'enfants contaminés jeudi 19 août.

Les scientifiques étudient la question de la vaccination contre le Covid-19 des moins de 12 ans. À deux semaines de la rentrée scolaire, un collectif de médecins, d'infectiologues et d'enseignants tire la sonnette d'alarme dans une tribune parue dans Le Monde. Il demande des actions fermes. L'inquiétude monte. Selon l'Institut Pasteur, 50 000 enfants et adolescents pourraient être infectés chaque jour à partir de septembre. En cause : le variant Delta plus contagieux.

Dix fois plus de jeunes malades en six semaines

Mais la vaccination des plus jeunes n'est pas "d'actualité" pour le gouvernement. "C'est vraiment les 12-17 ans qui sont concernés", insiste le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Jeudi 19 août, 58 enfants entre 0 et 9 ans sont hospitalisés. Un chiffre deux fois plus important qu'en août 2020. Le nombre de cas a aussi explosé, passant de 856 fin juin à plus de 8 500 début août. "Les moins de 12 ans, c'est 14% de la population, fait remarquer l'infectiologue Catherine Hill, donc 86% de la population serait vaccinée, donc ce serait bien" pour se rapprocher de l'immunité collective. Aux États-Unis, Pfizer et Moderna ont commencé des essais cliniques sur cette tranche d'âge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.