Covid-19 : la vaccination des moins de 12 ans n'est "pas d'actualité", assure Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Education nationale a assuré jeudi que la priorité était la vaccination des 12-17 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, à la sortie d'un Conseil des ministres, à l'Elysée, à Paris, le 30 juin 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La vaccination des moins de 12 ans contre le Covid-19 n'est "pas d'actualité", a assuré jeudi 19 août le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, à l'occasion d'un déplacement dans les Hauts-de-Seine, deux semaines jour pour jour avant la rentrée scolaire.

"Aujourd'hui, l'objectif c'est d'avoir les plus de 12 ans qui soient vaccinés en France", a poursuivi le ministre. Plus de la moitié des adolescents français de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose de vaccin cet été, avance le ministre, ce qui devrait permettre de maintenir les établissements scolaires ouverts, selon lui. "On dépasse aussi les 30% de ceux qui ont eu deux [doses de] vaccin. C'est évidemment favorable à une année [scolaire] la plus normale possible", a-t-il détaillé.

Le ministre annoncera dans les prochains jours le protocole sanitaire retenu pour les écoles, collèges et lycées, parmi quatre scénarios possibles, en fonction du degré de circulation du virus. "Nous sommes organisés aussi pour des campagnes de vaccination dès le mois de septembre pour les élèves qui ne seraient pas vaccinés, sur le mode de l'incitation", a souligné Jean-Michel Blanquer, tout en rappelant qu'il n'y avait "évidemment pas de pass sanitaire pour aller à l'école".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.