Vidéo Régionales en Ile-de-France : Valérie Pécresse promet de créer "des centres de vaccination éphémères et itinérants dans les départements ruraux"

Publié
Article rédigé par
Radio France

Ces centres seraient installés en Essonne, dans le Val-d'Oise et en Seine-et-Marne, sans rendez-vous et resteraient ouverts deux ou trois jours par commune.

Valérie Pécresse a promis jeudi 24 juin sur franceinfo de créer "dès la mi-juillet des centres de vaccination éphémères et itinérants dans les départements ruraux" d'Île-de-France, si elle est réélue à la tête de la région. La présidente sortante (Libres!, ex-LR) d'Île-de-France veut ainsi remédier à la "fracture sociale et territoriale face à la vaccination" contre le Covid-19, main dans la main avec "l'agence régionale de santé et les maires". Ces centres seraient installés "en Essonne, dans le Val-d'Oise et en Seine-et-Marne", "sans rendez-vous" et resteraient ouverts "deux ou trois jours par commune".

Face à la menace du variant Delta, d'abord détecté en Inde, "il faut aller vers les populations qui n'ont pas un accès direct à la vaccination et qui se disent 'finalement, tout est terminé'" assure Valérie Pécresse. Pour la présidente sortante de la région Ile-de-France, il faut également "relancer la campagne de vaccination, notamment auprès de ceux qui n'ont fait qu'une dose ou auprès des jeunes qui ne se font pas vacciner".

"On ne peut pas se permettre une quatrième vague, ni sanitairement ni économiquement."

Valérie Pécresse

à franceinfo

"Je demande aujourd'hui aux jeunes d'aller se faire vacciner", a insisté Valérie Pécresse. Invitée à commenter les évacuations de rassemblement festifs par les forces de l'ordre, ces derniers jours, elle a assuré que "tant qu'ils [les jeunes] ne seront pas vaccinés, ce sera dangereux, et tant que ce sera dangereux, le gouvernement aura raison d'envoyer les forces de l'ordre".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.