Vaccins contre le Covid-19 : quelles sont les options pour la France avec l'AstraZeneca ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccins contre le Covid-19 : quelles sont les options pour la France avec l'AstraZeneca ?
France 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

L'Agence européenne du médicament a confirmé mercredi 7 avril que la vaccination contre le Covid-19 avec AstraZeneca pouvait provoquer de rares cas de thrombose. Elle affirme toutefois que la balance bénéfices-risques reste positive. 

Que va changer l'avis de l'Agence européenne du médicament ? "La France va avoir deux choix importants à faire", explique Damien Mascret, médecin et journaliste pour France Télévisions, en duplex pour le journal de 20 Heures, mercredi 7 avril. "L'Agence européenne a rappelé que cet effet indésirable grave était surtout apparu chez des femmes, et surtout des femmes de moins de 60 ans, poursuit le médecin. (…) La France va devoir décider si elle continue de distribuer le vaccin AstraZeneca aux plus de 55 ans, ou si elle décide comme l'ont fait les Allemands de monter la barre à 60 ans, voire de l'abaisser, comme viennent de le faire les Anglais, à 30 ans." 

Quid des personnes qui ont déjà reçu la première dose ? 

Le second choix concerne les personnes de moins de 55 ans ou 60 ans qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca. "Dans ce cas-là, deux possibilités : soit on autorise tout de même une seconde dose avec l'AstraZeneca, soit on propose de faire une seconde dose avec un vaccin ARN (…), c'est le choix qu'on fait les Allemands", détaille Damien Mascret. Reste désormais à connaitre la stratégie des autorités françaises.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.