Vaccination obligatoire des soignants : "On ne peut pas y échapper", estime Christine Katlama, infectiologue à la Pitié Salpêtrière

Christine Katlama, infectiologue à la Pitié Salpêtrière, estime sur franceinfo dimanche que les soignants sont responsables de la sécurité des patients qu'on leur confie et qu'à ce titre il est indispensable qu'ils se vaccinent.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Pr Christine Katlama à Paris le 30 novembre 2006. (DAMIEN MEYER / AFP)

"On ne peut pas échapper" à la vaccination obligatoire des soignants, affirme dimanche 11 juillet sur franceinfo Christine Katlama, infectiologue à la Pitié Salpêtrière. Alors que se tiendra ce lundi un conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron, au cours duquel devraient être abordées les questions de l'obligation vaccinale pour les soignants, d'une extension du pass sanitaire et de la gratuité des tests, face au risque de quatrième vague épidémique due au variant Delta.

"Les soignants sont responsables de la sécurité des patients qu’on leur confie, appuie Christine Katlama. Imaginez un pilote d’avion ou un conducteur de TGV qui dirait ‘je ne fais pas ci, je ne fais pas ça, je ne prends pas telle mesure de sécurité parce que ça ne me plait pas’, ce n'est pas possible."

"Pour nous il est indispensable que tous les soignants en contact […] avec des patients soient vaccinés." 

Christine Katlama

à franceinfo

Le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé dimanche sur Radio J que la France se trouvait "au départ d'une nouvelle vague" épidémique de Covid-19, redoutant une répercussion prochaine sur les hôpitaux, faute d'une vaccination suffisante. Samedi, la France a recensé 4 696 cas supplémentaires de coronavirus contre 3 006 une semaine plus tôt. "Ce que je constate en France, c'est que les hospitalisations ont arrêté de baisser depuis 24-48h (...). Par ailleurs, on enregistre une petite hausse de l'activité de SOS Médecins, notamment en Île-de-France, ce qui montre (...) que l'épidémie est effectivement en train de repartir".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.