Vaccin pour les enfants : que décide la Haute Autorité de santé ?

Publié
Vaccin pour les enfants : que décide la Haute Autorité de santé ?
Article rédigé par
S. Aramon, France 3 régions, D Fuchs - France 3
France Télévisions

Le gouvernement a pris sa décision finale sur la vaccination des enfants âgés de cinq à onze ans. Dès le 15 décembre, les 360 000 enfants à risque pourront recevoir leur dose. Si le sujet fait débat, c'est à la Haute Autorité de santé que reviendra la décision finale de généraliser ou non le vaccin pour cette tranche d'âge.

Depuis le début de la flambée épidémique, le taux d'incidence a explosé. Sur 100 000 habitants, 917 cas positifs sont à déplorer chez les enfants de six à dix ans, contre 411 tous âges confondus. Les parents des élèves d'une écoles à Antibes (Alpes-Maritimes) sont divisés sur l'éventuelle vaccination de leurs enfants. Certains sont effrayés par cette disposition, tandis que d'autres y voient une réelle porte de sortie de l'épidémie. 

Des vaccinations sur la base du volontariat ?

Un vaccin pédiatrique Pfizer serait utilisé pour les enfants de cinq à onze ans, qui recevront une dose de 10 microgrammes contre une de 30 administrée aux adultes. Au Canada, aux États-Unis, en Israël, ou en Chine, plusieurs enfants ont déjà été vaccinés. La Haute Autorité de santé a donné son feu vert pour faire vacciner les 360 000 enfants présentant des comorbidités. Cependant, plusieurs professionnels de santé pensent que la généralisation du vaccin à tous les enfants permettrait de garder les écoles ouvertes. En cas de réponse positive de la part de la Haute Autorité de santé, les vaccinations devraient débuter le 20 décembre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.