Vaccin : l’AstraZeneca bientôt accessible aux plus jeunes ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin : l’AstraZeneca bientôt accessible aux plus jeunes ?
France 3
Article rédigé par
Damien Mascret - France 3
France Télévisions

L’AstraZeneca, pour l’instant réservé aux plus de 55 ans en raison de rares cas de thromboses, pourrait être administré aux plus jeunes, à condition de signer une décharge.

Le vaccin AstraZeneca pourrait être délivré aux moins de 55 ans qui seraient prêts à signer une décharge. "C’est une bonne idée d’informer les gens et de leur laisser le choix, c’est d’ailleurs ce que préconise l’Agence européenne du médicament", avance Damien Mascret, médecin et journaliste sur le plateau du 19/20.

4 cas de thromboses pour 1 million de vaccinés

"Quand on regarde les risques, (…) on s’aperçoit qu’avec les vaccins à ARN vous avez un risque de thrombose cérébrale, ces fameux caillots sanguins de 4 pour 1 million de personnes vaccinées, face à 5 par million de personnes vaccinées pour l’AstraZeneca. Si vous attrapez le Covid, vous êtes à 39 cas par million", précise le docteur. Pourquoi le vaccin AstraZeneca est-il réservé aux plus de 55 ans ? Ce qui compte dans ce choix, c’est le "risque de faire des formes graves, voire mortelles si on s’infecte avec le Covid", précise Damien Mascret. À partir de 60 ans, le risque d’hospitalisation passe à près de 7%. Le risque de décès en cas d’infection est de 1% dès 60 ans et de 11% pour les 80 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.