Vaccin contre le Covid-19 : quelles sanctions pour les personnes réfractaires dans le monde ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : quelles sanctions pour les personnes réfractaires dans le monde ?
franceinfo
Article rédigé par
T. Franceschet - franceinfo
France Télévisions

En France, la vaccination n’est pas obligatoire, comme dans la plupart des pays du monde. Mais certains gouvernements ont décidé d’appliquer des sanctions aux réfractaires.

Dans plusieurs pays du monde, refuser de se faire vacciner peut avoir des conséquences. Si la vaccination n’est pas obligatoire pour tout le monde au sens strict en France, l’Italie a mis en place des sanctions. Le personnel soignant (médecins, infirmiers, pharmaciens) est tenu de se faire vacciner. Un refus entraîne une réaffectation dans un poste administratif avec une perte de salaire ou la suspension de son poste.

Sanctions sévères au Pakistan

En Nouvelle-Zélande, la vaccination est obligatoire pour les fonctionnaires aux frontières, notamment les douaniers, car ils sont au contact des voyageurs étrangers. Neuf ont déjà été licenciés. Aux États-Unis, certaines entreprises peuvent rendre la vaccination obligatoire, comme des restaurants à New York ou des sociétés agroalimentaires. Enfin, au Pakistan, dans la province du Penjab, les autorités menacent de couper le téléphone à ceux qui refusent la vaccination, tandis que dans la province du Sind, le salaire des fonctionnaires réfractaires devrait être suspendu dès juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.