Vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 : neuf nouveaux cas de thromboses

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 : neuf nouveaux cas de thromboses
France 3
Article rédigé par
P.Y-. Salique, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

Le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 continue de poser question. Pour la première semaine d'avril, neuf nouveaux cas de caillot sanguin ont été rapportés, portant leur nombre total à 23 en France, dont huit décès. Ce qui inquiète, c'est que certaines des personnes touchées ont plus de 55 ans.

Depuis le début du mois d'avril, neuf nouveaux cas de thromboses, dont quatre décès, ont touché des personnes ayant reçu une dose du vaccin contre le Covid-19 élaboré par AstraZeneca. Cinq hommes, quatre femmes, de 62 ans de moyenne, donc plus âgés que la majorité des cas jusqu'à présent. Au total en France, on dénombre 23 cas, pour 8 décès. Ces caillots sanguins se présentent souvent au cerveau, mais aussi dans le tube digestif.

Un bénéfice risque toujours positif

Les médecins conseillent de consulter en cas d'importants maux de tête ou de douleurs abdominales. Avec un cas pour 100 000 injections, les spécialistes estiment toujours que le bénéfice risque reste positif. "Il ne faut pas éviter AstraZeneca. Quand c'est possible, il faut privilégier l'alternative, mais quand ce n'est pas possible, il faut se tourner vers AstraZeneca", estime le professeur Jean-Louis Montastruc, pharmacologue au CHU de Toulouse. Depuis un mois en France, le vaccin n'est plus administré aux moins de 55 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.