Une "pause vaccin" proposée directement en entreprise sur les horaires de travail

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_VACCINATION_ENTREPRISE
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

Pour faciliter l'accès à la vaccination à ses salariés volontaires, certaines entreprises organisent des sessions de vaccination pour recevoir les deux doses. Exemple chez Veolia, où les 2 600 salariés qui ont pu être vaccinés. #IlsOntLaSolution

Il y a ceux qui veulent et ceux qui ne veulent pas se faire vacciner. Puis il y a ceux qui aimeraient bien mais qui ne peuvent pas recevoir la précieuse dose, faute de place et parfois faute de temps.

Alors pour faciliter la tâche à ses employés, la multinationale française Veolia a décidé de répondre positivement à l’appel des ministères du Travail et de la Santé, lancé au printemps dernier. Ainsi, début juin, 2 600 salariés de l’entreprise ont pu recevoir leur première dose du vaccin Moderna sur 12 sites répartis dans toute la France. Et ce pendant leurs horaires de travail.

Un gain de temps pour les salariés

Six semaines après, c’est l’heure de la seconde injection pour compléter le schéma vaccinal et pouvoir bénéficier du pass sanitaire. Pour Morgan Josserand, responsable RH au sein de Veolia Centre-Est, ce gain de temps est grandement agréable : “J’ai cherché pendant longtemps sur Doctolib et il n’y avait que des rendez-vous pendant la journée de travail et c’est vrai que ça désorganise la journée, les réunions, les obligations… Là ce n’est pas désorganisé, c’est une journée normale avec une vaccination au milieu.”

Dans la salle de restauration du 7e étage, transformée en salle de vaccination, deux infirmiers ont 110 doses à injecter au cours de la journée et 220 pour cette seconde phase de vaccination. Le site compte 500 employés, autant dire que les rendez-vous ont vite été réservés. “Je me doutais que l’entreprise allait l’organiser, donc j’ai attendu qu’ils le fassent et je me suis précipitée dessus pour des raisons pratiques”, explique une employée.

Cyril Chassagnard, directeur régional de Veolia Centre-Est Eau est très heureux que son entreprise participe à ce dispositif national : “Je pense, à titre personnel, que c’est bien de se faire vacciner, que c’est à la fois une sécurité pour soi-même et vis-à-vis de ses collègues. Moi, cela m’a permis de communiquer positivement sur la vaccination, c’est un moyen de sortir le plus rapidement possible de cette crise sanitaire.”

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.