"On remplit nos journées de vaccination sans problème" : AstraZeneca ou pas, les candidats à la vaccination contre le Covid-19 restent nombreux

Si la formule AstraZeneca est toujours controversée, nombre de candidats à la vaccination contre le Covid-19 continuent de faire confiance au vaccin anglo-suédois. Illustration dans une pharmacie à Lyon.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un homme se fait vacciner avec un vaccin AstraZeneca, à Lyon, le 25 février 2021. (RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)

"Ce n'est pas un cas sur un million qui va me faire peur !" À 82 ans, Simone attend sa deuxième dose de vaccin contre le coronavirus Covid-19 et ce sera AstraZeneca sans crainte. "Il y a toujours un petit risque avec n'importe quel vaccin, sourit la Lyonnaise. Un peu plus avec AstraZeneca, c'est possible."

>> DIRECT. Covid-19 : plus de 5 700 malades dans les services de soins critiques

Mercredi 7 avril, l'Agence européenne du médicament a reconnu pour la première fois un lien possible entre le vaccin anglo-suédois et la formation de caillots sanguins, mais juge les bénéfices supérieurs aux risques. Par ailleurs, mercredi soir, les ministres de la Santé des 27 n'ont pas réussi à adopter une position commune. Pourtant, à Lyon, dans le Rhône, nombre de candidats au vaccin continuent de faire confiance à AstraZeneca.

Âgé de 64 ans, Michel souhaite se faire vacciner le plus vite possible. "Je cherche plutôt à éviter AstraZeneca, si c'est possible, explique-t-il. Mais s'il n'y a pas le choix, peut-être que je le ferai quand même, par exemple si cela reporte de trop longtemps."

"Avec n'importe quel médicament, quand on regarde les notices, il y a des risques de tout !"

Michel, 64 ans

à franceinfo

Pour Clara Lacour, pharmacienne, peu de clients boudent AstraZeneca. "Il n'y a pas eu de méfiance de leur part, ils sont toujours demandeurs, assure cette dernière. Pour les plus réticents, il y a tous les vaccinodromes qui offrent de nouvelles places. On a eu des désistements, mais après, la liste est tellement longue qu'on arrive à remplir nos journées de vaccination très facilement. On n'a pas encore assez de doses : polémique ou pas polémique, il nous en manque." Demain, les 22 nouvelles doses qui arriveront dans sa pharmacie trouveront preneurs. Ils sont 100 sur sa liste d'attente.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.