Cet article date de plus de deux ans.

"Emmerder" les non-vaccinés : le président "parle clair, je préfère ça que prendre les Français pour des abrutis", lance Christophe Castaner

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Article rédigé par France Info
Radio France

Chritophe Castaner, président du groupe La République en marche à l'Assemblée Nationale, soutient les propos du président en rappelant l'objectif : la vaccination.

"Le président parle clair, parle franc et franchement, je préfère ça que de prendre les Français pour des abrutis", a lancé Christophe Castaner, président du groupe La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale, ce jeudi sur franceinfo. "Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout", a notamment déclaré Emmanuel Macron dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France, publié mardi soir.

"Je pense que l'argument du président de la République a été d'une grande rationalité, parce qu'il y a eu un résultat hier [mercredi] : 66 000 Français ont été primo-vaccinés, c'est un record", a-t-il avancé. Pour lui, "si ça a au moins cette efficacité-là, je trouve que c'est une première vertu".

Christophe Castaner charge les députés LR

"Les oppositions", elles, "sont incapables de parler clair et n'ont pas de ligne" sur le pass vaccinal, a chargé Christophe Castaner, prenant l'exemple de Valérie Pécresse, candidate Les Républicains (LR) à la présidentielle, qui "a dit je suis favorable au pass vaccinal et à la loi qui doit être votée". "Résultat, cette nuit", il y a eu "une explosion totale du groupe [LR] à l'Assemblée nationale", a-t-il pointé. 28 députés de ce groupe ont voté pour le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, 24 ont voté contre et 22 se sont abstenus. "Je ne sais pas comment ça se passera si elle devient présidente, mais là c'est clairement la chienlit", a-t-il raillé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.