Covid-19 : plus de 50% des Français ont désormais un schéma vaccinal complet

Au total, 40 719 515 Français ont reçu au moins une injection et 34 026 476 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, annonce le ministère de la Santé.

Des gens attendent de se faire vacciner contre le Covid-19 à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), le 27 juillet 2021.
Des gens attendent de se faire vacciner contre le Covid-19 à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), le 27 juillet 2021. (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Depuis le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, 40 719 515 Français ont reçu au moins une injection et "34 026 476 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, soit 50,5% de la population totale", rapporte le ministère la Santé mardi 27 juillet. Lors d'un déplacement à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), Olivier Véran a assuré que "des centaines de milliers de rendez-vous vont s'ouvrir dans les prochains jours". "Cinq millions de nouveaux créneaux de vaccination seront ouverts dans les quinze prochains jours", ajoute le ministère dans un communiqué.

 Près de 27 000 contaminations au Covid-19 ont été enregistrées mardi, un niveau jamais atteint depuis la fin avril. Les hospitalisations en réanimation remontent légèrement avec près 1 000 malades du Covid-19 dans ces services, selon Santé publique France.

Environ 70% de la population adulte vaccinée au sein de l'Union européenne. Près de 70% des adultes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, a annoncé mardi la Commission européenne, qui a appelé à ne pas baisser la garde face aux variants et à la quatrième vague de Covid-19Plus de la moitié des adultes (57%) sont totalement vaccinés, a précisé la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Nouvelles restrictions en Gironde. La préfecture du département a annoncé mardi que l'obligation du port du masque, déjà en vigueur depuis ce jour dans certaines rues de Libourne, était étendue à d'autres communes et "zones de concentration particulière de population" à compter de mercredi, comme le centre-ville de Bordeaux, Saint-Emilion, les secteurs littoraux urbains de Soulac-sur-Mer et à La Teste-de-Buch.

Pour Alain Fischer, "il est urgent de se faire vacciner". Invité de la matinale de France Inter, mardi, le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale en France a insisté : "Il est urgent de se faire vacciner." "Le taux d'incidence double chaque semaine en France", avec une augmentation de "60% des hospitalisations" et "80% en réanimation" en une semaine. "Ce sont les personnes non vaccinées qui sont les victimes" principales de cette quatrième vague, selon lui. 

 Un salarié sans pass sanitaire pourra être licencié, selon Elisabeth Borne. "Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciement", a affirmé la ministre du Travail, à l'antenne de BFMTV, mardi matin. Le vote du Parlement a pourtant retoqué la possibilité de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l'obligation vaccinale ou le pass sanitaire. "On avait souhaité dans la loi encadrer la façon dont on pourrait avoir recours au licenciement, en disant notamment que ce licenciement ne pouvait pas intervenir avant deux mois et s'accompagnait d'indemnités pour le salarié ; le Sénat a supprimé cette disposition", a-t-elle expliqué.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h50 : Valérie Denux, directrice générale de l'agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy relève dans cet entretien à franceinfo le faible taux de vaccination en Guadeloupe : "autour de 27% de primo-vaccinés chez les plus de 18 ans. Si l'on prend en compte toute la population, nous avons 21% de primo-vaccinés, ce qui est très faible."

22h49 : "Dans le cas des vagues précédentes, nous avions des montées assez lentes en Guadeloupe. Elles étaient progressives, avec des montées de cas qui étaient entre 10% et 20% d'une semaine sur l'autre. Actuellement, c'est multiplié par trois. C'est très impressionnant."

En une semaine, le nombre de cas de Covid-19 a triplé en Guadeloupe. L'agence régionale de santé s'inquiète que cela ne laisse présager l'arrivée d'une quatrième vague "qui semble assez violente".

22h27 : 22 départements ont remis en place l'obligation du masque sanitaire sur leur territoire ou dans certaines villes, notamment sur le littoral. Mais le masque en extérieur est-il vraiment utile pour lutter contre le variant Delta du Covid-19 ? Voici le reportage de France 2.

22h25 : Une vaccination obligatoire pour les employés de l'Etat fédéral aux Etats-Unis ? L'option est "à l'étude", a annoncé le président américain. Jeudi, Joe Biden présentera "de nouvelles étapes dans notre effort pour que plus d'Américains se fassent vacciner", a-t-il déclaré dans un communiqué.

22h09 : Voici ce que l'on peut retenir de l'actualité de ce soir :


Plus de la moitié des Français ont désormais un schéma vaccinal complet. Cela représente 34 026 476 personnes (50,5%), annonce le ministère de la Santé. Suivez notre direct.

Agbégnénou au sommet de l'Olympe, du bronze prometteur pour Althéa Laurin... Après une bonne journée pour certains Français à Tokyo, cette nuit encore, d'autres tenteront de glaner de nouvelles médailles. Androdias et Boucheron visent l'or en aviron, le judo veut poursuivre sa moisson... Voici ce qu'il ne faudra pas rater dans la nuit.

L'ancienne ministre de la Justice Rachida Dati a été mise en examen pour "corruption passive", "trafic d'influence passif" et "recel d'abus de pouvoir" dans l'affaire Renault-Nissan.


Le parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance du chef de "vol avec arme" après le braquage d'une bijouterie. Vers 17 heures, un individu armé d'un pistolet automatique a braqué cette bijouterie du 8e arrondissement de la capitale, rue François 1er, a appris franceinfo de source policière. Le voleur s'est enfui sur une trottinette électrique avec les bijoux.

21h55 : "Les premières publications sont sorties : il n'y a pas plus de fausses couches, pas plus de malformations, pas plus d'accouchement prématuré. Il faut rassurer les femmes enceintes et il faut que les femmes enceintes soient vaccinées."

"Il faut vacciner les femmes enceintes sans réticence", a assuré sur franceinfo Joëlle Belaisch-Allart, cheffe du service gynécologie obstétrique du centre hospitalier des Quatre Villes à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). "Se vacciner, c'est se protéger, protéger son bébé et protéger les autres".

21h49 : Les noms de 300 élus de droite et de gauche, favorables au pass sanitaire, étaient placardés sur deux guillotines factices, hautes de deux mètres. Deux plaintes ont été déposées après la découverte de ces structures en bois visant des élus dans les Landes, sur les communes de Geaune et de Samadet, rapporte France Bleu Gascogne. On vous en dit plus ici.

21h46 : Cinémas, salles de sport, zoo... De nombreux secteurs concernés par le pass sanitaire, mis en place au 21 juillet, ont vu leur fréquentation s'effondrer. Mais certains tentent de trouver des solutions pour faire revenir les clients, explique-t-on dans cet article.

21h20 : La première cellule de crise de la quatrième vague... Sur Twitter, le rhumatologue Francis Berenbaum annonce, avec une "immense tristesse", que l'hôpital Saint-Antoine à Paris tient à nouveau une cellule de crise liée au Covid-19.

21h17 : Bonsoir @kodakblk. Pour être tout à fait précis, selon le ministère de la Santé, 50,5% de la population totale dispose désormais d'un schéma vaccinal complet. Si l'on ne compte que la population majeure, ce taux grimpe en effet à 62%.


21h17 : Cela représente combien en % de la population des plus de 12 ans ? 60% sur une totalité de la population dont une partie n'est pas éligible au vaccin est en quelque part un peu faussé ? Merci pour votre travail et courage aux journalistes, a la liberté d'informer et aux libertés tout court. Bonne soirée

21h09 : Bonsoir . A en croire le site du gouvernement, la preuve de vaccination est valable au bout de quatre semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) (et sept jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19).

21h08 : Environ 50% des français ont un vaccin complet. On parle des vaccins à 2 injections.Je suis vaccine avec Janssen. (Plus de 55ans) Une injection seulement. Quel est mon statut ? Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?Je ne trouve nulle part de réponse. En avez vous une ? Merci.

20h14 : Voici ce que l'on peut retenir de l'actualité en ce début de soirée.

Plus de la moitié des Français ont désormais un schéma vaccinal complet. Cela représente 34 026 476 personnes (50,5%), annonce le ministère de la Santé. Suivez notre direct.


L'ancienne ministre de la Justice Rachida Dati a été mise en examen pour "corruption passive", "trafic d'influence passif" et "recel d'abus de pouvoir" dans l'affaire Renault-Nissan.


Une explosion sur un site de traitement de déchets à Leverkusen, en Allemagne, a fait au moins un mort, trois disparus, et 31 blessés, selon un dernier bilan.


• Agbégnénou sur le toit de l'Olympe, du bronze prometteur pour Althéa Laurin... On fait le bilan de la journée des Français à Tokyo.

19h48 : Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a assuré que "des centaines de milliers de rendez-vous vont s'ouvrir dans les prochains jours" lors d'un déplacement à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), "cinq millions de nouveaux créneaux de vaccination seront ouverts dans les quinze prochains jours", ajoute le ministère dans un communiqué.

19h47 : lus de la moitié des Français ont désormais un schéma vaccinal complet. Cela représente 34 026 476 personnes (50,5%), annonce le ministère de la Santé. 40 719 515 Français ont quant à eux reçu au moins une injection (60,4% de la population totale).

19h37 : "En juin, nous n'avons enregistré aucune entrée en réanimation pour le Covid-19. En ce moment, on commence à voir arriver les patients de la quatrième vague. Alors que depuis la mi-juillet, on entrait en moyenne un patient par jour, on est à deux patients par jour".


Au micro de franceinfo, la cheffe du service de réanimation de l'hôpital Purpan, à Toulouse, Béatrice Riu, a indiqué que le nombre de patients admis en réanimation y a été multiplié par deux entre mi-juillet et fin juillet.

19h34 : Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés atteint aujourd'hui 7137, dont 557 nouveaux patients admis au cours des dernières 24 heures. Toujours selon Santé publique France, 28 décès à l'hôpital ont été enregistrés depuis hier.

19h33 : Avec 121 nouvelles admissions en 24 heures, 978 patients se trouvent désormais dans les services de soins critiques, qui prennent en charge les cas les plus graves, contre 952 lundi et 876 il y a une semaine, rapporte ce soir Santé publique France.

18h36 : Bonjour, je suis vaccinée. Mon fils est positif, dois-je toujours m'isoler ?

18h16 : Philippe de Mester, le directeur général de l’ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur, assure à franceinfo que "95 % des personnes hospitalisées sont des personnes qui ne sont pas vaccinées". Il n'y a "quasiment plus de cas" en Ehpad, chez les personnes âgées, c'est donc par la vaccination "que l'on va surmonter l'épidémie", insiste-t-il. Retrouvez ici son interview.

17h54 : Le masque est de retour. Face à "une dégradation sanitaire brutale" liée au Covid-19, la préfecture de Gironde a rendu le port du masque obligatoire à Bordeaux et dans les zones touristiques. Cette mesure touche désormais l'essentiel des stations balnéaires atlantiques, des Sables-d'Olonne (Vendée) à la frontière espagnole.

17h21 : Si si, nos chiffres sont bien justes : 70% de la population adulte de l'UE a reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid 19. En France, nous sommes à 73% de personnes âgées de 18 ans et plus ayant reçu une première dose, selon le ministère de la Santé.

17h21 : C'est faux.. On est à peine à 50.Qui est à 90%, quelle pays ? Ça va pas vos chiffres, les débiles..

17h19 : "En moyenne, les patients admis en réanimation ont 5 ans de moins que lors des premières vagues."

17h13 : "Nous constatons une baisse de l'épidémie au Royaume-Uni, ce qui est de bon augure. Ce que nous pouvons constater en France, c'est une poursuite de l'épidémie. Nous sommes encore dans une épidémie croissante."

17h05 : "Il est aujourd'hui très clair que nous pouvons être vaccinées dès le premier trimestre de grossesse. Femmes enceintes, vaccinez-vous !"

Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, s'exprime après avoir reçu sa seconde dose de la part du ministre de la Santé.

16h56 : Olivier Véran vient de réaliser une seconde injection de vaccin à la secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, enceinte, lors d'une visite à l'hôpital Necker, à Paris. Le gouvernement veut rappeler que les femmes enceintes peuvent se faire vacciner dès le premier trimestre.

16h01 : Le système de santé risque d'"être complètement détruit" par "une vague qui pourrait être importante". Invité sur franceinfo mardi, le docteur François Braun, président du Samu-Urgences de France, s'inquiète de ce que les hôpitaux voient réapparaître des malades du Covid-19 majoritairement non vaccinés et plus jeunes.

15h55 : "Il faut aller vers les gens. Les convaincre, les convaincre, les convaincre."

15h52 : "Il y aura des centaines de milliers de rendez-vous qui vont s'ouvrir dans les prochains jours. Les délais sont en train de chuter. Le sujet c'est de mobiliser les gens pour se faire vacciner."

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a assuré que de nouveaux rendez-vous de vaccination seront ouverts partout en France, lors d'un déplacement avec Jean Castex dans un centre de vaccination en Seine-Saint-Denis.

15h31 : Bonjour @Guillaume. La loi permettant l'extension du pass sanitaire ne pourra pas entrer en vigueur avant le 5 août, date à laquelle le Conseil constitutionnel doit rendre sa décision. Cependant, des préfets ont déjà autorisé des établissements à contrôler le pass sanitaire, comme dans les restaurants de Deauville récemment, indique France 3.

15h30 : Bonjour, pardon je n'ai pas tout compris : le pass sanitaire sera-t-il demandé "par anticipation" dès le 1er août dans les trains et restaurants ? Ou confirmez-vous que rien ne sera exigé avant le rendu de décision du Conseil constitutionnel ?

14h46 : Pas de licenciement pour les salariés qui n'auraient pas de pass sanitaire. Les parlementaires l'assurent : en retoquant cette mesure, ils ont protégé les salariés. Si un salarié ne dispose pas de pass sanitaire dans un secteur où il est obligatoire, son contrat de travail sera simplement "suspendu". Mais que signifie réellement cette mesure ? Réponse dans cet article.

14h07 : Bonjour . Seuls certains salariés seront concernés par l'obligation de présenter un pass sanitaire pour continuer à travailler (notamment les salariés des établissements recevant du public). Les chômeurs ne sont donc évidemment pas concernés par cette obligation, ni par les sanctions prévues en cas de non présentation du pass.

14h07 : Bonjour et merci pour votre travail ! Je m interroge : étant donné que des travailleurs non vaccinés vont voire leur salaires suspendus ; est ce que les chômeurs non vaccinés vont voire leurs allocations suspendu ?

14h00 : Un rappel de l'actualité à 14 heures :

Le bilan de l'explosion sur un site de traitement de déchets à Leverkusen, en Allemagne, vient d'être revu à la hausse : un mort et quatre disparus, selon l'entreprise.


• Un porte-drapeau porte-bonheur : la judokate Clarisse Agbégnénou est sacrée championne olympique chez les moins de 63 kg. C'est la deuxième médaille d'or française. Vous pouvez suivre ses combats dans notre direct dédié.

L'autre médaille du jour est en bronze et a été remportée par Althéa Laurin en taekwondo ! La Tricolore s'est imposée face à l'Ivoirienne Aminata Charlene Traoré (17-8) en petite finale.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A recule de 1,3% au deuxième trimestre et de 14,8% sur un an. En ajoutant les demandeurs d'emploi de catégories B et C (qui exercent une activité réduite de courte ou longue durée), le nombre s'établit à 5 984 000.

• La Gironde se (re)couvre à son tour. A partir de demain, le masque en extérieur est à nouveau obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux, de Libourne et de Saint-Emilion notamment.

• Depuis Papeete (Polynésie) où il est en déplacement, Emmanuel Macron a accordé une interview exclusive à franceinfo sur l'environnement. Le chef de l'Etat y défend le nucléaire, "une chance", et prône le "cas par cas" pour l'éolien.

13h31 : Environ 70% de la population adulte de l'UE ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid-19, a annoncé la Commission européenne. Plus de la moitié des adultes (57%) sont totalement vaccinés, a indiqué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, dans un communiqué.

12h19 : Bonjour . Non, nous n'avons aucune information dans ce sens.

12h19 : Bonjour Robin et bonjour FI ,est-il vrai que Jean Castex affirme que la vaccination deviendra officiellement obligatoire, pour tous, courant du mois de septembre 2021 ? Tweet de Maitre Di VizioMERCI !!

12h00 : Un rappel de l'actualité au menu de ce midi :

• Un porte-drapeau porte-bonheur : la judokate Clarisse Agbégnénou est sacrée championne olympique chez les moins de 63 kg. C'est la deuxième médaille d'or française. Vous pouvez suivre ses combats dans notre direct dédié.

Il y a encore une chance de médaille avec la taekwondoïste française Althéa Laurin en petite finale chez les + de 67 kg (c'est à 13h30). La suite de la quatrième journée olympique, c'est en direct par ici.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A recule de 1,3% au deuxième trimestre et de 14,8% sur un an. En ajoutant les demandeurs d'emploi de catégories B et C (qui exercent une activité réduite de courte ou longue durée), le nombre s'établit à 5 984 000.

• La Gironde se (re)couvre à son tour. A partir de demain, le masque en extérieur est à nouveau obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux, de Libourne et de Saint-Emilion notamment.

• Depuis Papeete (Polynésie) où il est en déplacement, Emmanuel Macron a accordé une interview exclusive à franceinfo sur l'environnement. Le chef de l'Etat y défend le nucléaire, "une chance", et prône le "cas par cas" pour l'éolien.

11h30 : La Gironde se (re)couvre. A partir de demain, le masque en extérieur est à nouveau obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux, de Libourne, de Saint-Emilion et dans les secteurs littoraux urbains de Soulac-sur-Mer et de la La Teste-de-Buch. C'est pour lutter contre la recrudescence de cas de Covid-19 dans le département, explique la préfecture dans un communiqué.

11h04 : En Italie, le gouvernement s'oriente vers une obligation vaccinale pour le personnel des établissements scolaires à la rentrée prochaine. Le décret pourrait paraître jeudi, écrit La Repubblica, et les enseignants auraient donc jusqu'au 12 septembre pour se protéger. A ce stade, les éventuelles sanctions n'ont pas encore été arrêtées.

10h10 : Mise en garde de la ministre du Travail Elisabeth Borne sur BFM-TV aux salariés des lieux accueillant du public qui refuseraient le pass sanitaire : "Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciement", après le vote du Parlement, qui a retoqué la possibilité de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l'obligation vaccinale ou de pass sanitaire. Pour elle, "on est dans le droit commun du Code du travail".

09h25 : Puisqu'on parle breloque et vaccin ce matin, sachez que la médaille d'or dans la course à la vaccination est autour du cou de l'Espagne. "Avec 54,7% de sa population entièrement vaccinée, c'est le premier des 50 pays les plus peuplés du monde."

09h10 : Il est "absolument urgent de se vacciner". Le cri du cœur du "monsieur vaccin" du gouvernement ce matin sur France Inter. Le variant Delta "induit l’augmentation du nombre d’hospitalisations en France (+ 60% en une semaine), du passage en réanimation (+ 80%)", a détaillé Alain Fischer qui estime que "le cap des 50 millions sera une étape importante".