Covid-19 : un taux d’incidence en forte hausse dans l’Ardèche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
P.-G. Ipo, V. Cooke, N. Ferro, N. Jauson - France 2
France Télévisions

L’injection d’une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 va-t-elle bientôt être élargie à toute la population ? Le Conseil scientifique et celui de l’orientation de la stratégie vaccinale s’y sont déclarés favorables face à la reprise de l'épidémie partout en France, et notamment en Ardèche.

Loin des grandes villes, en pleine zone rurale, dans les pharmacies ardéchoises, le dépistage contre le Covid-19 s’enchaîne. Après l’accalmie en fin de saison estivale, les tests ont repris depuis une dizaine de jours. Les cas positifs explosent dans le département, et le taux d’incidence s’élève à 380 cas pour 100 000 habitants, soit plus du double de la moyenne nationale.

Un plus faible taux de vaccination

Pour évoquer ce rebond, beaucoup évoquent un relâchement des gestes barrières. "On se refait la bise entre amis, après ne pas l’avoir fait pendant un an, et c’est pareil avec les enfants", confie un homme. Autre facteur de reprise, le taux de vaccination plus faible qu’ailleurs en France : 73% des habitants ont reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus, contre 77% à l’échelle nationale. Pour un médecin du département, ce taux est notamment lié à l’âge des habitants : "C’est quelque chose de culturel pour les anciens, ce qui fait qu’il y a beaucoup de personnes antivax et qui n’étaient pas en faveur des gestes barrières."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.