RECTIFICATIF. Covid-19 : pas d'abolition de la limite d'âge pour la vaccination des personnes prioritaires au Stade de France, mais "des souplesses" pour ne perdre aucune dose

La préfecture de Seine-Saint-Denis a démenti toute fin de la limite d'âge pour les personnels prioritaires au vaccinodrome du Stade de France, contrairement à ce qu'indiquait plus tôt dans la matinée le conseil départemental.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le vaccindrome du Stade de France, 27 avril 2021. (BENJAMIN ILLY / FRANCE-INFO)

[RECTIFICATIF Une première version de cet article indiquait que la vaccination contre le Covid-19 serait ouverte à toutes les professions prioritaires, sans critère d'âge, ce qu'a démenti la préfecture, reconnaissant toutefois que des souplesses sans aucune portée générale pouvaient exister.]

Dans un communiqué publié jeudi 29 avril, le préfet de Seine-Saint-Denis indique que "les critères fixés par le gouvernement et notamment les cibles vaccinales sont évidemment respectés", pour la vaccination au Stade de France, contrairement à ce qu'indiquait plus tôt dans la journée le conseil départemental de Seine-Saint-Denis à France Inter.

>> Suivez notre direct sur l'épidémie de Covid-19.

Il expliquait que l'ensemble des personnels des professions prioritaires allait désormais pouvoir se faire vacciner contre le Covid-19 au Stade de France, quel que soit l'âge des personnes.

"La vaccination contre la Covid-19 se fait progressivement, la priorité étant donnée aux publics les plus vulnérables et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie, ainsi que les professions les plus exposées", précise la préfecture qui souligne toutefois qu'"il peut arriver que des souplesses, sans aucune portée générale, puissent être mises en œuvre en fin de journée, afin qu’aucune dose de vaccin ne soit perdue, au jour le jour".

Parmi les professions prioritaires figurent, les enseignants, les policiers, les agents d'entretien, les caissières de supermarché ou les chauffeurs de bus âgés de plus de 55 ans. Toutefois, selon les nombreux témoignages recueillis par France Inter, la plateforme d'appel du Stade de France a permis des dizaines de prises de rendez-vous à toute heure, pour les prochains jours aux professions prioritaires, sans limite d'âge.

Le vaccinodrome du Stade de France réalise jusqu’à 2 000 injections par jour. Pour la journée de mercredi 28 avril, on comptait plus de 70 créneaux de vaccination libres, soit un presque toutes les 5-10 minutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.