Covid-19 : découvrez la liste élargie des métiers prioritaires pour la vaccination

Plusieurs critères sont retenus par le gouvernement pour l'établissement de cette nouvelle liste, comme le fait de travailler dans un milieu clos, ou de ne pas pouvoir respecter l'ensemble des gestes barrières.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une caissière dans un supermarché (illustration). (PASCAL GUYOT / AFP)

Environ 400 000 travailleurs de plus de 55 ans, d'une vingtaine de métiers, pourront se faire vacciner contre le Covid-19 en priorité à partir du 24 avril, a appris franceinfo auprès du ministère du Travail, mardi 20 avril.

Les critères de sélection choisis par le gouvernement sont le fait de travailler en milieu clos, d'être dans l'impossibité de par son activité de respecter les gestes barrières, de ne pas pouvoir télétravailler et d'être, selon une étude de l'Institut Pasteur, particulièrement à risque.

Une vingtaine de métiers ont été définis à partir de cette méthodologie, selon la liste publiée par le ministère du Travail :

• Les conducteurs de bus, de ferry et de navette fluviale, les livreurs, les routiers.
Les chauffeurs taxi et VTC.
Les contrôleurs des transports publics.
 Les agents d'entretien : agents de nettoyage, de ramassage de déchets et de centres de tri des déchets.
Les agents de gardiennage et de sécurité.
Les salariés des commerces d'alimentation : caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont les bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers (chef d'entreprise inclus).
Les professionnels des pompes funèbres.
Les ouvriers non qualifiés de l’industrie agroalimentaire : salariés des abattoirs et salariés des entreprises de transformation des viandes.

Déclaration sur l'honneur ou fiche de salaire

Ces professionnels (salariés, intérimaires, travailleurs indépendants ou chefs d'entreprise) devront réserver un créneau horaire dans des centres de vaccination déterminés par les Agences régionales de santé. Ils devront effectuer une déclaration sur l'honneur ou apporter une fiche de paye ou d'une carte professionnelle prouvant bien qu'ils font partie de la liste des métiers prioritaires. Le gouvernement "demande aux employeurs de faciliter l’accès à la vaccination aux salariés prioritaires sur le temps de travail", précise le communiqué du ministère de Travail.

Ces professions prioritaires recevront le vaccin AstraZeneca comme pour les autres 55-59 ans. Depuis le 17 avril, les plus de 55 ans travaillant dans le secteur scolaire (dont les professeurs des écoles, collèges et lycées, Atsem, AESH, professionnels de la petite enfance) et dans les forces de l'ordre (policiers nationaux et municipaux, gendarmes, surveillants pénitentiaires, douaniers de la branche surveillance) pouvaient déjà se faire vacciner sur des créneaux dédiés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.