Covid-19 : tous les résidents volontaires des Ehpad recevront leur première dose de vaccin d'ici la fin de semaine, affirme le gouvernement

Pour la deuxième dose, tous les résidents volontaires l'auront reçue fin février, assure le ministère de la Santé.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration vaccination contre le covid-19 dans un ehpad. (NATHALIE SAINT-AFFRE / MAXPPP)

Tous les résidents d’Ehpad volontaires à la vaccination contre le covid-19 auront reçu au moins une première injection d’ici la fin de la semaine, hors situation de cluster (les contaminations repoussant de fait la date vaccination), a appris franceinfo mardi 2 février auprès du ministère de la Santé. Quant à la deuxième injection, tous les résidents volontaires l'auront reçue fin février, assure également le ministère. À la date du dimanche 31 janvier, déjà 330 000 résidents sur environ 600 000 avaient reçu au moins une dose de vaccin Pfizer.

Toutes ces projections tiennent compte des vaccins attendus. Si les livraisons promises à la France sont bien effectuées, le ministère de la Santé projette huit millions de doses livrées d’ici fin février depuis le début de la campagne de vaccination, dont 5,6 millions rien que pour le mois de février par les laboratoires Moderna, Pfizer et AstraZeneca. En cumulé, le ministère de la Santé espère avoir reçu fin mars 16 millions de doses, 35 millions fin avril (en incluant l’arrivée du vaccin du laboratoire Janssen), 57 millions fin mai (en comptant sur l’arrivée du vaccin du laboratoire Curevac), et 78 millions fin juin.

Un "surbooking" de certains centres de vaccination

Cependant, le ministère de la Santé dit reconnaître que 5% des rendez-vous de vaccination ont dû être reportés récemment, à cause d’une baisse des livraisons des vaccins Pfizer et Moderna non prévue. Le gouvernement pointe aussi un "surbooking" de certains centres de vaccination. Il assure que ces rendez-vous ne seront pas annulés mais reportés.

Dans le même temps, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile de France a finalement fait savoir hier que tous les rendez-vous pris initialement seraient bien honorés en temps et en heure, contrairement à ce qu’elle avait annoncé la semaine dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.