Covid-19 : "Pour réussir sa campagne vaccinale, le gouvernement doit tout dire", estime l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament

"Il doit à la fois dire ce que l'on sait et ce que l'on ne sait pas", défend la cofondatrice d'OTMeds qui accuse le gouvernement d'"opacité depuis des mois".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, présente la stratégie de vaccination contre le Covid-19 devant le Sénat, mercredi 16 décembre. (THOMAS SAMSON / AFP)

"On a besoin de transparence" sur la stratégie vaccinale du gouvernement contre le Covid-19, a affirmé vendredi sur franceinfo Pauline Londeix, cofondatrice de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds), alors qu'un collectif de citoyens sur la vaccination contre le Covid-19 sera mis en place en janvier 2021. 30 citoyens représentatifs et tirés au sort vont être associés à la campagne de vaccination dans le but de convaincre les sceptiques. "Le gouvernement, pour réussir sa campagne vaccinale, doit tout dire. Il doit à la fois dire ce que l'on sait et ce que l'on ne sait pas", défend Pauline Londeix.

Savoir exactement "quels produits sont développés"

Pauline Londeix regrette que ce comité soit mis sur pied tardivement : "Cela fait depuis mars dernier qu'on est lancés dans une course au vaccin pour juguler cette pandémie." La cofondatrice de l'OTMeds s'interroge surtout sur ce qui sera demandé à ce panel de citoyens : "Si son rôle, c'est vraiment d'arriver en bout de course et de faire remonter les inquiétudes des Français autour de la vaccination, c'est peut être intéressant."

Jean Castex et Olivier Véran ont présenté mercredi 16 décembre le plan de vaccination nationale qui va démarrer la dernière semaine de décembre. Pauline Londeix estime que le gouvernement a fait preuve d'"une opacité autour de la stratégie vaccinale depuis dix mois" renforçant "la défiance envers les vaccins". La cofondatrice de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament appelle l'éxécutif à s'adresser à la population "de façon transparente pour qu'on sache exactement les produits qui sont développés. Il doit consulter la société civile de façon plus large pour réfléchir à une vraie stratégie vaccinale".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.