Covid-19 : l’option de la vaccination obligatoire cristallise les tensions

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : l’option de la vaccination obligatoire cristallise les tensions
France Info
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron est passé à l'offensive sur les réseaux sociaux afin d'inciter les jeunes à se faire vacciner, lundi 2 août. Il a publié une vidéo, en tee-shirt, prise depuis le fort de Brégançon (Var), dans laquelle il propose de répondre directement aux inquiétudes sur la vaccination.        

Emmanuel Macron est passé à l'offensive sur les réseaux sociaux afin d'inciter les jeunes à se faire vacciner, lundi 2 août. "On pressentait que le sujet de la vaccination allait provoquer une polémique. Les enquêtes montraient depuis plus d’un an que la France avait le pourcentage le plus important de vaccino-sceptique dans le monde", explique le professeur Bruno Megarbane, chef du service réanimation à l’hôpital Lariboisière (Paris), en direct sur le plateau du 23 heures.       

Arriver au moins à 85% de la population totale vaccinée   

Et d’ajouter : "Mais avec le temps, lorsqu’on a expliqué la maladie, ses risques, on a senti que la population adhérait au principe de la vaccination. Rapidement, on a vu des personnes se précipiter se faire vacciner. Avec le risque de contagion du variant delta, il faut au moins 85% de la population totale vaccinée. Par la suite, il faudra s’adresser aux personnes réticentes par l’obligation vaccinale."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.