Covid-19 : les soignants résistent face à la vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les soignants résistent face à la vaccination
France 3
Article rédigé par
S.Guillaumin, E.Bach, B.Aparis, N.Tahar, C.Beauvalet - France 3
France Télévisions

Seulement 30% des soignants ont été vaccinés contre le Covid-19. Alors que le virus est la première maladie attrapée à l’hôpital par les patients, certains professionnels de santé émettent des réserves, notamment sur le vaccin AstraZeneca. 

Chaque jour, plus d’une centaine de soignants font la queue dans le centre hospitalier régional d’Orléans (Loiret) pour se faire vacciner. Ces personnels de santé, en première ligne pour combattre le Covid-19, ont cru bon de le faire malgré les effets secondaires qu’ils pourraient ressentir. Une sérénité et une conviction loin d’être partagée par tous : seuls 30% des soignants sont vaccinés en France. Un chiffre insuffisant pour le ministre de la Santé. 

Résistance chez les paramédicaux

La résistance est particulièrement forte chez les paramédicaux. Parmi les arguments : le manque de recul ou encore le choix unique du vaccin AstraZeneca. “Ce vaccin, il est très bien pour l’ensemble de la population, mais par contre pour des personnes très exposées comme les soignants, ce n’est pas adapté, donc on ne comprend pas que sur les trois vaccins autorisés en France, on nous affecte celui qui est le moins efficace, particulièrement sur le variant sud-africain”, explique Thierry Amouroux, porte-parole du syndicat infirmier SNPI. La vaccination obligatoire est une hypothèse portée par certains médecins et envisagée par le gouvernement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.