Covid-19 : les parents mitigés concernant la question de la vaccination des 5-11 ans

Publié Mis à jour
Vaccination des 5-11 ans : les avis mitigés des parents
FRANCE 2
Article rédigé par
N.Dahan, C.La Rocca, E.Pirosa - France 2
France Télévisions

L’autre levier pour freiner la propagation de ce variant Omicron, c’est la vaccination des enfants. Elle devrait être ouverte à tous les 5-11 ans dès le mercredi 22 décembre. On sait que le virus circule énormément chez les plus jeunes. Les parents sont-ils favorables ou sceptiques ?

Une première injection pour ce jeune garçon de dix ans, et un soulagement pour ses parents. "Aujourd’hui au sein du foyer, tout le monde est vacciné et tout le monde est protégé", déclare le père de l’enfant. Dans un centre des Bouches-du-Rhône, la vaccination est déjà ouverte aux 5-11 ans. Elle concerne les enfants en contact avec les personnes fragiles ou à risque. Car la vaccination des plus jeunes se fait sur la base du volontariat des parents et n’est pas obligatoire.

6 millions d’enfants concernés

Maxime, 10 ans, n’a aucune pathologie, mais il n’a pas hésité à prendre un peu d’avance. "Je me suis dit, j’ai envie de me protéger contre d’autres variants qui peuvent être peut-être plus dangereux", dit-il. Mais à quelques kilomètres de là, certains parents s’interrogent. "Je pense que ce sont les personnes fragiles et les personnes âgées qui doivent se faire vacciner avant tout", affirme une mère de famille. La Haute Autorité de Santé doit rendre son avis lundi 20 décembre dans l’après-midi, pour autoriser la vaccination à tous les 5-11 ans, dès le mercredi 22 décembre. En France, 6 millions d’enfants sont concernés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.