Covid-19 : le vaccin Pfizer est désormais disponible dans les cabinets et officines en ville

Les biologistes et les dentistes peuvent maintenant injecter ce vaccin à ARN messager tout comme les médecins, les infirmiers, les sages-femmes et les pharmaciens. Les premiers flacons du vaccin le plus demandé et le plus injecté seront livrés dans les cabinets et les officines à partir de vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les doses de vaccin Pfizer prêtes à l'emploi (photo d'illustration). (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS VIA AFP.)

Sur les millions de doses de vaccin Pfizer livrées cette semaine, 233 000 seulement ont été commandées par les professionnels de santé qui exercent en ville. Ce sont les médecins qui en injecteront le plus dès vendredi 8 octobre. ils ont commandé un tiers de ces doses. Les laboratoires s'organisent encore pour proposer la vaccination, les dentistes qui peuvent injecter ce vaccin contre le Covid-19 depuis le 27 septembre ne sont pas très chauds. Quant aux infirmiers, eux, ils sont déjà sur le pont et disposent d'un avantage indéniable selon Patrick Chamboredon, président du conseil de l'ordre des infirmiers : "On peut à la fois vacciner au cabinet sur rendez-vous mais aussi au domicile des patients", explique-t-il. "Lorsqu'on a un patient de plus de 65 ans, on peut lui amener le vaccin à ARN messager, donc le Pfizer actuellement, pour lui faire son rappel, sa primo-injection ou sa troisième dose."

Le vaccin Moderna suscite des réticences

L'arrivée de Pfizer en ville permet de multiplier l'offre alors que la campagne de vaccination s'essoufle pour les premières injections, qu'il faut encore aller chercher les plus de 80 ans, et tous ceux qui sont concernés par la dose de rappel. Alors il y a déjà un vaccin à ARN messager en ville, mais d'après le porte-parole de l'Union des syndicats de pharmaciens, Gilles Bonnefond, Moderna a moins la cote que Pfizer. "Avec le Moderna on avait parfois une certaine réticence car ce vaccin est moins connu, alors qu'il est tout aussi efficace", précise ce spécialiste.

"Pouvoir proposer du Pfizer dans des cabinets médicaux, en pharmacie et par les infirmiers, ça permet de convaincre beaucoup plus de personnes."

Gilles Bonnefond

à franceinfo

"Le fait d'avoir tous les vaccins à ARN messager dans les pharmacies permet de faire une proposition complète aux patients qui discutent encore pour savoir s'ils veulent se faire vacciner", ajoute-t-il.

Les pharmaciens peuvent désormais fournir des mono-doses de Pfizer. De plus les médecins, les infimiers et les sages-femmes ont la possibilité de récupérer des seringues prêtes à l'emploi au lieu d'avoir un flacon de sept doses qui les obligeait à concentrer tous les rendez-vous de vaccination sur la même journée.

Le vaccin Pfizer disponible "en ville" : explications d'Anne-Laure Dagnet
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.