Covid-19 : le nouveau protocole sanitaire au collège et au lycée, un "scandale" pour le député LFI Ugo Bernalicis

Le député La France insoumise Ugo Bernalicis a vivement critiqué sur franceinfo jeudi les annonces du ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ugo Bernalicis, le 2 février 2021, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

"C'est un scandale. On parle de nos gamins pour accéder  à l'école publique", a réagi Ugo Bernalicis, député La France insoumise du Nord, jeudi 29 juillet sur franceinfo à l'annonce du nouveau protocole sanitaire qui sera mis en place à la rentrée dans les collèges et les lycées à cause du Covid-19. Les élèves qui ne seront pas vaccinés devront suivre les cours à distance lorsqu'un cas de Covid-19 sera détecté dans leur classe, a annoncé mercredi sur franceinfo le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

"Comment on pourrait leur faire peur ? Tiens si on faisait une annonce en disant que les non-vaccinés ne pourraient pas rester en classe s'ils étaient cas contacts. C'est un scandale. On parle de nos gamins pour accéder à l'école publique."

Ugo Bernalicis

à franceinfo

Le député pointe une contradiction du gouvernement dans cette mesure : "Ils ont tellement vanté le fait que c'était extrêmement important pendant cette crise sanitaire de pouvoir aller à l'école, d'accéder à l'école, que cela parait hallucinant de se dire qu'on va séparer nos gamins entre les vaccinés et les non-vaccinés s'il y a circulation du virus. Le cas de figure va se présenter, le virus circule", a-t-il déclaré. "Ils n'auraient pas assumé" d'imposer le pass sanitaire aux enfants de plus de 12 ans, "donc, ils rentrent par le petit bout de la lorgnette", selon lui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.