Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : la vaccination se poursuit malgré le jour férié, l’objectif des 20 millions d'injections en ligne de mire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Covid-19 : la vaccination se poursuit malgré le jour férié, l’objectif des 20 millions de vaccinés en ligne de mire
Covid-19 : la vaccination se poursuit malgré le jour férié, l’objectif des 20 millions de vaccinés en ligne de mire Covid-19 : la vaccination se poursuit malgré le jour férié, l’objectif des 20 millions de vaccinés en ligne de mire (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - V. Heurtel, D. Brignand, J. Chamoulaud, M. Renier, F. Cerulli, A. Boulet
France Télévisions

Même si le samedi 8 mai est un jour férié, la vaccination contre le Covid-19 s’est poursuivie partout en France. Notamment à Nice (Alpes-Maritimes) et en région parisienne.

C’est sous le soleil et accompagné d'un air de musique que les personnes souhaitant se faire vacciner à Nice (Alpes-Maritimes) ont été accueillies, samedi 8 mai. Qu’importe si ce jour était férié, il faut tenir la cadence. "C’est pratique pour moi car je suis libre, et en plus c’est un acte citoyen, donc on y va", estime une femme interrogée. Dans la ville, 40% de la population a déjà reçu une première dose et 4 000 rendez-vous supplémentaires ont été pris pour ce 8 mai. "Pour le week-end de l’Ascension, on a prévu 15 000 vaccinations, pour le lundi de Pentecôte on sera autour de 4 000 à 5 000 personnes", se réjouit Véronique Borré, directrice de l'agence de sécurité sanitaire de la métropole Nice-Côte d'Azur.

Au 15 mai, un objectif de 20 millions de vaccinés

En région parisienne aussi, la vaccination continue malgré le jour férié, comme à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). "Je voulais me faire vacciner le plus tôt possible, j’ai pris le plus rapide, jour férié ou pas", avance un témoin. Même si les médecins reconnaissent qu’il y a tout de même moins de monde qu’à l’accoutumée. "Cette semaine, on a eu des jours à 525-550 doses, aujourd’hui on en a 300 et quelques", relate le Dr Colette Frisch, médecin volontaire à la retraite. Le gouvernement mise toujours sur 20 millions de personnes vaccinées avec une première dose au 15 mai. Pour tenir l’objectif, il convient de vacciner 350 000 personnes par jour d’ici-là.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.