Covid-19 : la suspension du vaccin AstraZeneca, un principe de précaution avant tout ?

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Covid-19 : la suspension du vaccin AstraZeneca, un principe de précaution avant tout ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Invité lors du journal de 23 heures de Franceinfo, lundi 15 mars, Brigitte Autran, immunologue et membre du Comité scientifique sur les vaccins du Covid-19, donne son avis sur la suspension du vaccin AstraZeneca dans plusieurs pays européens, dont la France.

Le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 inquiète certains pays européens qui ont temporairement suspendu son utilisation, à l’image de la France. Ils craignent des effets secondaires sur les patients qui ont reçu une dose du vaccin. Immunologue et membre du Comité scientifique sur les vaccins du Covid-19, Brigitte Autran rappelle que "les proportions sont absolument limitées, c’est 30 cas sur cinq millions de doses. C’est vraiment une fraction infime de sujets qui ont malheureusement eu ces complications. Complications dont on ne sait pas du tout si elles sont liées au vaccin."

"C’est plutôt sain de savoir arrêter"

Brigitte Autran estime que "c’est plutôt sain de savoir arrêter" l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, notamment pour envoyer un message à la population qui pourrait hésiter à se faire vacciner. "Je pense que ça peut rassurer aussi les Français de voir que, dans le doute, on est capable d’arrêter un processus qui est pourtant extrêmement important pour notre pays et pour le monde entier. Tout le monde a besoin de ces vaccins", souligne-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.