Covid-19 : la Serbie vaccine les étrangers, des colonnes de voitures à la frontière

Depuis vendredi et jusqu'à dimanche à 16 heures, les citoyens étrangers peuvent être vaccinés gratuitement et sans prise de rendez-vous avec l'AstraZeneca en Serbie. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Alors que la campagne de vaccination des citoyens serbes ralentit, le pays propose aux ressortissants des pays frontaliers de venir se faire vacciner contre le Covid-19. Photo d'illustration dans un centre de vaccination de Belgrade, le 19 mars 2021. (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

Des colonnes de voitures se forment aux frontières de la Serbie dans le cadre d'une grande opérétion de vaccination contre le Covid-19 samedi 27 mars, indique le correspondant de franceinfo à Belgrade. De nombreuses personnes patientent par exemple à la frontière bosniaque, dans l'espoir de pouvoir se faire vacciner.

Depuis vendredi et jusqu'à dimanche à 16 heures, les citoyens étrangers peuvent être vaccinés gratuitement et sans prise de rendez-vous avec l'AstraZeneca en Serbie, au palais des Congrès de Belgrade ou à Novi Sad, la deuxième ville du pays.

La vaccination des citoyens serbes ralentit

Parmi les initiatives notables, la chambre de commerce de Belgrade a par exemple appelé ses collègues de pays voisins, comme la Roumanie, la Bosnie, la Macédoine, l'Albanie, la Bulgarie ou encore le Monténégro, pour qu'ils viennent se faire vacciner.

Tournée vers les fabricants de vaccins russe et chinois, la Serbie est un des pays en tête de la vaccination anti-Covid. Sur 7 millions d'habitants, plus d'1,3 million ont reçu une dose, et près d'1,2 million deux doses. Depuis quelques jours pourtant, la vaccination ralentit à cause d'une chute de l'intérêt des citoyens serbes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.