Covid-19 : l'Agence européenne des médicaments autorise le vaccin de Moderna pour les doses de rappel chez les adultes

Cette dose de rappel peut être injectée six à huit mois après la vaccination complète, précise lundi le régulateur européen. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des doses du vaccin de l'entreprise américaine Moderna, le 20 avril 2021. (JOSEPH PREZIOSO / AFP)

Un nouveau vaccin disponible en dose de rappel. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé, lundi 25 octobre, Spikevax, le produit de Moderna pour administrer une dose de rappel contre le Covid-19 uniquement pour les personnes majeures. Il s'agit du deuxième vaccin autorisé par l'EMA après celui développé par Pfizer. En France, la Haute Autorité de santé (HAS) devrait de nouveau rendre un avis dans les jours qui viennent pour valider cette décision européenne.

"Les données montrent qu'une dose de rappel de Spikevax donnée 6 à 8 mois après la deuxième dose entraîne une augmentation des anticorps chez les adultes dont le niveau d'anticorps était en baisse", écrit l'EMA sur son site internet (en anglais). Cette dose de rappel comporte des risques "similaires" à ceux de la deuxième injection, précise le régulateur européen. Selon ce dernier, "les risques d'inflammation ou de maladies cardiaques ou d'autres rares effets secondaires après la dose de rappel est surveillé de près", prévient l'EMA.

Le 15 octobre dernier, la Haute Autorité de santé avait décidé de suspendre les injections du vaccin de Moderna pour les doses de rappel. Le régulateur français attendait alors la décision de son homologue européen après une alerte de plusieurs pays scandinaves sur des risques cardiaques

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.