Covid-19 : Johnson & Johnson "reporte le déploiement" de son vaccin en Europe

Un peu plus tôt, les autorités sanitaires américaines avaient préconisé de faire une "pause" dans l'utilisation de ce vaccin, après avoir reçu plusieurs signalements portant sur des cas sévères de caillots sanguins.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un centre de vaccination à Bruxelles (Belgique), le 1er avril 2021. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS)

Coup dur pour la campagne de vaccination. Le laboratoire Johnson & Johnson annonce, mardi 13 avril, qu'il va retarder le déploiement de son vaccin en Europe. Cette décision fait suite à la prise de position des autorités sanitaires américaines, qui envisagent, par précaution, de suspendre le recours à ce vaccin le temps d'enquêter sur plusieurs signalements de cas sévères de caillots sanguins chez des personnes ayant reçu une dose de ce vaccin à vecteur viral.

"Nous sommes en train d'étudier ces cas avec les autorités sanitaires européennes", explique le groupe dans un communiqué (en anglais), et "nous avons pris la décision de reporter le déploiement de notre vaccin en Europe." Le groupe n'a pas apporté davantage de détails sur la nature de ce report et sur un nouveau calendrier de livraison. Vendredi dernier, l'Agence européenne des médicaments (EMA) avait annoncé qu'elle examinait un lien possible entre le vaccin de Johnson & Johnson et des cas de caillots sanguins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.