Covid-19 : faut-il généraliser la troisième dose de vaccination pour contrer le rebond du virus ?

Publié Mis à jour
Covid-19 : faut-il généraliser la troisième dose de vaccination pour contrer le rebond du virus ?
franceinfo
Article rédigé par
J. Chamoulaud - franceinfo
France Télévisions

La troisième dose, aussi appelée dose de rappel, est au cœur des débats dans la lutte contre le Covid-19. Le gouvernement réfléchit à des pistes, mais, à l’heure actuelle, la généralisation n’est pas à l’ordre du jour.

En France, les plus de 65 ans, les personnes souffrant de maladies graves ou de comorbidités, les résidents d’Ehpad et le personnel soignant, sont éligibles à la troisième dose, ou dose de rappel. Cela concerne au total 7,7 millions de personnes, mais seulement 3,3 millions l’ont reçue. Le gouvernement souhaite accélérer cette campagne, et travaille sur plusieurs options.

Conditionner le pass sanitaire à la troisième dose ?

"J’appelle à la mobilisation générale autour de la vaccination. Nous ne manquons absolument pas de doses. Je vous invite à prendre au plus vite rendez-vous", a martelé Jean Castex, le Premier ministre. L’exécutif pourrait rendre le rappel obligatoire pour conserver le pass sanitaire, même si, selon un sondage Odoxa, six Français sur dix y sont opposés. Pour l’instant, aucune instance ne se prononce pour la généralisation de cette troisième dose, notamment à cause d’un manque de données chez les plus jeunes. La question est également politique, à cinq mois de l’élection présidentielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.