Covid-19 : débuts poussifs pour la vaccination en entreprise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : débuts poussifs pour la vaccination en entreprise
FRANCE 2
Article rédigé par
P.-L. Monnier, P. Montels, J.-M. Perroux - France 2
France Télévisions

Depuis jeudi 25 février, les médecins du travail peuvent vacciner les salariés âgés de plus de 50 ans, avec des comorbidités. Reportage à Saint-Quentin, dans l’Aisne.

Dans le centre de la médecine du travail de Saint-Quentin (Aisne), Géraldine Delsaux est l’une des premières salariées à se faire vacciner. Âgée de 57 ans, elle souffre d’une maladie pulmonaire. "Je suis à l’accueil, je reçois le public, les clients… C’était un stress permanent. Ça permet de souffler un peu", exprime-t-elle, soulagée.

Casse-tête pour les médecins du travail

L’organisation reste cependant délicate pour les médecins du travail. Dans le centre, les salariés ne peuvent pas se croiser, ni occuper la même salle d’attente, au nom du secret médical. Autre problème, le tri des patients. Sur les 90 salariés inscrits, seuls 60 peuvent pour l’heure bénéficier du vaccin. "Il y a plein de déçus pour l’instant", raconte le Dr. Céline Lamy-Zaluski. Pour l’heure, seuls 300 médecins du travail, contre les 4 000 que comptent la France, ont demandé à vacciner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.