Covid-19 : Agnès Buzyn entendue devant la justice pour sa gestion de la crise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : Agnès Buzyn entendue devant la justice pour sa gestion de la crise
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, C. Gascard, R. Miri, J. Ababsa, H. Gasparini, E. Urtado - France 2
France Télévisions

Vendredi 10 septembre, l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn est entendue pour sa gestion de la crise du Covid-19 devant la cour de justice de la République. Elle pourrait être mise en examen. 

L'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn est arrivée vendredi 10 septembre au matin avec son avocat, convoquée devant la cour de justice pour sa gestion de la crise du Covid-19. Elle se veut combattive. "Je ne laisserai pas salir l'action du gouvernement, mon action en tant que ministre, alors que nous avons fait tant pour préparer ce pays à une crise sanitaire mondiale", déclare-t-elle.

D'autres ministres visés par des plaintes

L'ancienne ministre, a-t-elle sous-estimé l'importance de la crise qui s'annonçait ? En février 2020, elle quitte son poste, en pleurs, pour la campagne municipale de la ville de Paris. Un mois plus tard, dans le journal Le Monde, elle explique : "Je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous." Les plaintes visent aussi d'autres ministres, comme son successeur Olivier Véran. Pour l'heure, 18 400 plaintes ont été déposées depuis 2020, la plupart en ligne. Elles portent notamment sur la question des équipements de protection des soignants et celle de la gestion des masques. La cour de justice pourrait mettre Agnès Buzyn en examen ou lui donner le statut de témoin assisté. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.