Covid-19 : 130 personnalités du sport s'engagent pour la vaccination

"Nous nous engageons à nous faire vacciner dès que cela sera possible pour permettre un retour à la vie normale", écrivent ces personnalités dans un texte mis en ligne par la radio RMC.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un flacon du vaccin Moderna contre le Covid-19, le 13 janvier 2021, à Mulhouse, en Alsace. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Les sportifs s'engagent. Quelque 130 personnalités du monde du sport en activité, comme le nageur Florent Manaudou, le footballeur Olivier Giroud ou le décathlète Kevin Mayer, ou ayant mis un terme à leur carrière comme Yannick Noah, se sont engagés à l'appel de la radio RMC en faveur de la vaccination contre le Covid-19.

"Nous nous engageons à nous faire vacciner dès que cela sera possible pour permettre un retour à la vie normale et à la tenue des compétitions sportives professionnelles et amateurs", expliquent les signataires, selon le communiqué publié mercredi 13 janvier par RMC. "Ils sont sportifs en activité ou à la retraite, champions olympiques ou du monde, entraîneurs ou dirigeants, et tous ont répondu à l'appel afin de combattre le Covid-19 et de retrouver leurs supporters."

Corinne Diacre, Jean-Michel Aulas ou Jean Alesi

Parmi les signataires figurent également la sélectionneure de l'équipe de France féminine de football, Corinne Diacre, l'internationale française Wendie Renard, le président du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, son homologue de Lyon, Jean-Michel Aulas, l'ex-pilote de Formule 1 Jean Alesi ou encore la patineuse artistique Gabriella Papadakis.

Depuis la mi-octobre et la mise en place d'un couvre-feu suivi du reconfinement, les compétitions se disputent à huis clos dans les stades français, après avoir expérimenté des jauges réduites (de 1 000 à 5 000 selon les zones). En intérieur, les sports de salle, comme le handball, le basket et le volley, jouent aussi sans spectateurs, ce qui met à mal leurs recettes.

La question des vaccinations de sportifs de haut-niveau se pose à l'horizon des Jeux olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août, certains pays voulant en faire une population prioritaire pour être immunisée contre le coronavirus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.