Coronavirus : Sanofi promet un vaccin "à moins de 10 euros" la dose

Invité de France Inter, Olivier Bogillot, président de Sanofi France, a expliqué que l'ensemble des coûts pour le futur vaccin en cours d'élaboration développé par les laboratoires Sanofi et GSK contre le coronavirus étaient en train d'être mesurés.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un chercheur de Sanofi Pasteur travaille sur un vaccin contre le coronavirus à Marcy-l'Etoile près de Lyon.  (GONZALO FUENTES / POOL / REUTERS POOL)

Invité de France Inter samedi 5 septembre, le président de Sanofi France Olivier Bogillot a promis un vaccin "à moins de dix euros la dose" contre le coronavirus. Ce vaccin, développé par les laboratoires Sanofi et GSK est actuellement en cours d'élaboration.

Le candidat vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un de ses vaccins contre la grippe saisonnière et sur un adjuvant développé par GSK.

Ce prix de 10 euros est supérieur à celui annoncé par un laboratoire concurrent, l'anglo-suédois AstraZeneca, qui évoque pour son vaccin un prix de 2,50 euros la dose. Une différence de prix qui s'explique, selon Olivier Bogillot, par le fait que Sanofi utilise toutes ses ressources "en interne", ses "propres chercheurs et ses propres usines" pour développer et produire le vaccin, alors que AstraZeneca "a beaucoup sous-traité la production"

Européens et Américains servis en même temps

Pour l'Europe, le vaccin sera fabriqué à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). 100 millions de doses seront disponibles pour les Européens, 60 millions pour la Grande-Bretagne et 300 millions pour les États-Unis. "Les Français et les Européens auront le vaccin de Sanofi au même moment que les patients américains", a promis le président de Sanofi France.

Le laboratoire a lancé jeudi l'essai clinique sur l'homme pour ce candidat vaccin contre le Covid-19 Les deux entreprises espèrent pouvoir présenter une demande d'homologation dans le courant du premier semestre de 2021 et ont augmenté leurs capacités de production pour pouvoir produire jusqu'à un milliard de doses en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.