Coronavirus : l'Allemagne achète 200 000 doses du traitement pris par Trump

L’Allemagne va devenir le premier pays de l’Union européenne à utiliser un nouveau traitement contre le Covid-19, une thérapie à base d’anticorps de synthèse, qui avait été administrée à Donald Trump. 

France 2

Le gouvernement allemand a acheté 200 000 doses pour 400 millions d’euros, soit 2 000 euros par dose. Mais ce traitement, testé avec succès par Donald Trump, sera proposé gratuitement aux patients dans les hôpitaux allemands. Il s’agit d’anticorps de synthèse qui imitent le fonctionnement du système immunitaire naturel de l’homme en s’attaquant aux pointes du virus, qui lui permettent de s’attacher aux cellules et d’y pénétrer ensuite.

Une commande sans l’UE

C’est une sorte de vaccination passive qui pourrait permettre d’éviter les évolutions les plus graves de la maladie. L’Allemagne fait cavalier seul en se passant de l’avis de l’Agence européenne du médicament. Contrairement aux vaccins qui ont été commandés en commun par la Commission européenne, Berlin a passé directement la commande auprès de deux laboratoires américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel lors d\'une conférence de presse sur la situation sanitaire en Allemagne, le 19 janvier 2021 à Berlin. 
La chancelière allemande Angela Merkel lors d'une conférence de presse sur la situation sanitaire en Allemagne, le 19 janvier 2021 à Berlin.  (FILIP SINGER / EPA / AFP)