Vidéo Conflit au Proche-Orient : "La France demande une solution à deux États", déclare Mounir Mahjoubi

Publié Mis à jour
Conflit au Proche-Orient : "La France demande une solution à deux états", déclare Mounir Mahjoubi
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Chaque semaine, jusqu'aux élections régionales et départementales de fin juin, Francis Letellier reçoit deux invités pour échanger sur leurs points de vue. Dimanche 16 mai, Sandrine Rousseau, candidate à la candidate à la primaire EELV, et Mounir Mahjoubi, député LREM de Paris sont les invités de "Dimanche en politique".  

En raison du conflit qui s'intensifie au Proche-Orient entre Israël et la bande de Gaza, des manifestations se sont tenues un peu partout dans le monde samedi 15 mai. À Paris, où elle a été interdite, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a estimé, dimanche 16 mai, avoir pris la bonne décision. "C'est uniquement pour des mesures d'ordre public. Il y avait des menaces qu'il y ait des cris antisémites qui soient portés", a déclaré Mounir Mahjoubi.

Pour Sandrine Rousseau, "le droit à manifester est inaliénable, et on voit qu'il y a des attaques régulières contre ce droit à manifester en France". "Depuis 2019 on peut être passible d'une amende de catégorie 4 si on va manifester dans une manifestation qui n'est pas autorisée. La France est le pays où l'on a créé le droit de manifester, pourquoi on fait ça ?" a-t-elle ajouté. 

"La protection d'Israël et la lutte contre l'armement du Hamas" 

Quelle doit être la voix de la France dans le conflit au Proche-Orient, et doit-elle réaffirmer la nécessité de créer un Etat palestinien ? "Oui, la solution de pays est une solution à deux États. Avec un État palestinien et la reconnaissance de cet État. Depuis les accords d'Oslo, la communauté internationale laisse s'installer une solution à un seul Etat avec Israël", explique Sandrine Rousseau.

Mounir Mahjoubi, député LREM de Paris, réaffirme qu'il s'agit de la position répétée de la France. "La France, dans toutes les instances internationales, le répète, c'est sa position et elle en est l'un des promoteurs à travers le monde, demande une solution à deux États", déclare-t-il, avant d'ajouter : "Mais la France demande aussi la protection d'Israël et la lutte contre l'armement du Hamas, la lutte contre le financement illégal du Hamas". 

20 millions de vaccinées contre le Covid-19 

Le 15 mai, 20 millions de personnes ont été vaccinées contre le Covid-19. "Une première victoire dans la gestion de la crise contre le Covid, déclare Sandrine Rousseau. Tout a été fait jusqu'à présent en retard, à la remorque de ce qu'on fait d'autres pays". La candidate à la primaire EELV déplore que "tout a été géré au sein d'un conseil de guerre et donc couvert par le secret d'Etat."

Mercredi 19 mai, les commerces non essentiels, lieux de culture et terrasses vont rouvrir, le couvre-feu sera retardé à 21 heures. Le gouvernement maintiendra les aides pour les bars et restaurants, mais ces aides ne seront pas données à tous les secteurs. S'agit-il de la fin de la politique du "quoi qu'il en coûte ?". Mounir Mahjoubi souligne que "aucun autre pays au monde n'a autant investi dans l'accompagnement des entreprises (...) personne n'est laissé sur le côté, les entreprises sont accompagnées".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.