Tracing : les partis politiques réclament un vote à l’Assemblée nationale

Au lendemain de la prise de parole du dimanche 19 avril du Premier ministre, peut-on parler d’union politique ? 

France 3

Dans la matinée du lundi 20 avril, Édouard Philippe s’est entretenu avec les chefs de file des partis politiques. Il les consulte régulièrement, mais, cette fois, les échanges ont été très tendus. “Les différentes formations de gauche, notamment, ont haussé le ton. Elles estiment que leurs remarques ne sont pas suffisamment prises en compte”, commente Julien Gasparutto, journaliste France Télévisions, en direct de l’hôtel de Matignon. 

Des inquiétudes concernant la réouverture des écoles

Selon elles, ces réunions avec le Premier ministre “servent d’alibi pour laisser l’exécutif décider seul”. Alors, “tous les partis, de droite comme de gauche, ont réclamé un vote à l’Assemblée nationale, sur le tracing, ce logiciel qui permettrait de suivre les déplacements des personnes malades”, ajoute le journaliste. Et tous ont aussi fait part de leurs inquiétudes concernant la réouverture des écoles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors du \"point de situation\" sur le Covid-19, le 19 avril 2020 à Paris.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors du "point de situation" sur le Covid-19, le 19 avril 2020 à Paris. (THIBAULT CAMUS / POOL / AFP)