Tourisme : le chômage partiel prolongé pour tenter de sauver le secteur

Le gouvernement a annoncé mercredi 29 juillet que le chômage partiel sera maintenu dans le secteur du tourisme. Une aide nécessaire pour un milieu fortement touché par la crise.

FRANCEINFO

Un véritable ouf de soulagement pour un milieu parfois à l’agonie. Les professionnels du tourisme vont pouvoir profiter du chômage partiel jusqu’en décembre 2020, alors qu’il devait à l’origine se terminer fin septembre. Une manière de favoriser la relance de ce secteur qui a été frappé de plein fouet par la crise.

Sauver des emplois

Les salariés au chômage partiel toucheront donc comme prévu 84% de leur salaire net, l’État remboursera intégralement les employeurs. "Ils ont besoin d’un soutien dans la durée parce que pour certains, ça va être parfois peut-être quasi une année blanche et il va falloir tenir jusqu’au début de la saison prochaine", annonce Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du tourisme. Le gouvernement fera un point à la rentrée pour identifier si d’autres milieux professionnels auront besoin du maintien ou non du chômage partiel.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LUDOVIC MARIN / AFP)