Thaïlande : le retour des touristes, sous surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Thaïlande : le retour des touristes, sous surveillance
France 2
Article rédigé par
H. Abdelkhalek, V. Reynaud, C. Jumsai Na Ayudhya - France 2
France Télévisions

La Thaïlande s’apprête à rouvrir ses portes aux touristes, après dix mois d’isolement. Elle a expérimenté dès cet été un accueil prudent des voyageurs sur l’île paradisiaque de Phuket. 

Les touristes sont de retour en Thaïlande depuis cet été, sur l’île de Phuket. Ceux-ci ont pu profiter des hôtels et des plages de l’île, mais devaient au préalable être vaccinés. Ils se sont également fait tester plusieurs fois. Des voyageurs de tous les continents sont revenus expérimenter ce modèle unique au monde. "J’ai le sentiment d’être en vacances, ça fait du bien au moral avec la pandémie", affirme un tourisme américain, sur un hamac au-dessus de l’eau. Mais comment fonctionnent ces vacances sous surveillance ? 

Une totale liberté sur l’île 

À l’aéroport, tous les voyageurs qui arrivent doivent être vaccinés et dotés d’un test PCR négatif. Les autorités sanitaires contrôlent ensuite tous les documents obligatoires pour le séjour. Dès la sortie de l’aérogare, et malgré la vaccination, chaque passager doit subir un nouveau test PCR. "On ne peut pas débarquer dans un pays sans être absolument assurés, mais c’est un peu casse-pied", raconte un touriste français. Des chauffeurs vaccinés et accrédités emmènent ensuite les touristes dans les hôtels qui participent à ce programme. Une fois arrivés, ils doivent attendre quelques heures les résultats du PCR dans leur chambre. S’il est négatif, ils sont ensuite libres d’aller n’importe où sur l’île durant la durée de leur séjour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.