Tests des routiers à Douvres : "1 000 tests à réaliser, avec 35 pompiers ça peut se faire très vite", assure le vice-président des sapeurs-pompiers

Entre 600 et 800 chauffeurs routiers français sont bloqués au port de Douvres en Angleterre. Jean-Baptiste Djebbari, le ministre en charge des Transports a annoncé que quelques dizaines de sapeurs-pompiers étaient de l'autre côté de la Manche pour pratiquer des tests.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Hugues Deregnaucourt, le 4 février 2017. (LAURENT THEVENOT / MAXPPP)

Selon Hugues Deregnaucourt, le vice-président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, les sapeurs-pompiers sont déjà rodés à ces tests en France : "nous avons besoin d’une quinzaine de sapeurs-pompiers pour réaliser 500 tests en une journée. Donc 1 000 tests par jour en Angleterre, ça peut se faire assez rapidement, immédiatement".

franceinfo : Vous confirmez ? Des dizaines de sapeurs-pompiers sont du côté de Douvres ?

Hugues Deregnaucourt : Les informations que nous avons, font état de 35 sapeurs-pompiers environ qui ont été dépêchés par le gouvernement français. Ils sont actuellement en cours de déploiement. Ça peut aller très vite. Sur le territoire français, nous avons besoin d’une quinzaine de sapeurs-pompiers pour réaliser 500 tests en une journée. Donc 1 000 tests par jour en Angleterre, ça peut se faire assez rapidement.

Ça veut dire qu’en quelques jours les tests peuvent être réalisés ?

Oui, immédiatement. C’est une chaîne logistique qui est rodée. On parle de Douvres aujourd'hui, mais les sapeurs-pompiers sont appelés pour aider dans les maisons de retraite, les aéroports, etc. Nous avons la chance d'avoir des infirmiers et des médecins sapeurs-pompiers qui peuvent renseigner immédiatement sur la conduite à tenir. Le test se fait à peu près en 45 minutes, le temps de recenser la personne, de réaliser le test, de l’analyser. Ce sont des tests antigéniques qui permettent de voir si la personne est malade et qui mériteront d’être complétés s’il y a des doutes. Si on a un résultat immédiat, cela permet d'isoler la personne qui est porteuse du virus, c'est ce qui permet de casser la chaîne de contamination.

Ça fait partie de la mission des sapeurs-pompiers de France d'aller à l'étranger pour aider des citoyens français ?

Je crois qu'aujourd'hui les sapeurs-pompiers font preuve d'adaptabilité. Ce ne sont pas des missions qui étaient prévues au début puisqu'on était des soldats du feu, aujourd'hui, on est des soldats de la vie. Lorsque nos autorités nous sollicitent pour pouvoir les aider à retrouver une activité économique, éviter que des personnes soient malades grâce à nos 240 000 sapeurs-pompiers répartis sur tout le territoire, bien évidemment, on participe à ces tests.

Les sapeurs-pompiers sont volontaires ? Est-ce qu’ils savent quand ils rentrent ?

Soit ce sont des sapeurs-pompiers professionnels qui viennent sur leur temps de travail, soit ce sont des sapeurs-pompiers volontaires en fonction de leur planning.  Ils vont partir pour une période de 24 heures maximum et il y aura des relèves organisées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.