Sport pendant le confinement : qui peut bénéficier d'une ordonnance médicale ?

La pratique du sport sur ordonnance est autorisée mais elle s'applique à un nombre très précis de personnes en France. La situation est parfois confuse. Ce week-end des surfeurs ont pu pratiquer leur activité en Bretagne alors qu'une nonagénaire a été interdite de baignade vendredi dernier à Biarritz.

Article rédigé par
Fanny Lechevestrier - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La pratique du sport est très règlementée durant le confinement (illustration) (THIERRY THOREL / MAXPPP)

Depuis le 30 octobre dernier et l'entrée en vigueur du deuxième confinement, le sport amateur est à l'arrêt. Seule la pratique de la course à pied ou du vélo à un kilomètre autour de chez soi, et durant une heure maximum, est possible. Pourtant, le week-end des 7 et 8 novembre, des surfeurs se sont mis à l'eau en Bretagne sous le regard des gendarmes sans écoper d'amende car ils avaient sur eux une prescription médicale. En revanche, à Biarritz, une nonagénaire a, elle, été empêchée d'aller nager... Difficile de savoir qui a le droit de faire du sport aujourd'hui et dans quelles conditions.

La pratique sportive sur ordonnance est très règlementée

Le sport sur ordonnance est autorisé, mais il est réservé à un nombre très restreint de personnes en France. Pas la peine donc de partir à la chasse aux prescriptions médicales de complaisance, prévient le ministère des Sports.

À Strasbourg, Alexandre Feltz, médecin généraliste et adjoint à la mairie chargé de la Santé aimerait que la pratique du sport soit aujourd'hui plus libre en temps de Covid. Néanmoins, le cadre des dérogations est strict rappelle-t-il : "J'ai vu qu’à Biarritz ils empêchaient des personnes âgées d'aller se baigner : on marche sur la tête !" 

L'activité physique, c'est un médicament.

Alexandre Feltz

à franceinfo

"On a fait une erreur de ne pas permettre les activités en pleine nature, là où la distanciation physique est de fait. Mais bon la dérogation [existe] uniquement pour les malades." Des malades chroniques ou avec des affections longue durée comme "l'obésité, l'hypertension, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, etc…  On a aussi les personnes âgées fragilisées." 

À distance mais aussi en groupes

La pratique sportive est également possible via des séances en visio, à distance mais aussi, contrairement au premier confinement, en groupe. "On continue des activités dans les parcs avec des gestes barrières très importants et on continue les activités en gymnase et en piscine. Le sport santé est souvent pratiqué en groupes de 10 à 15, moi j'ai demandé qu'on descende plutôt entre 5 et 10."

À Strasbourg, le sport sur ordonnance va bientôt être étendu aux malades du Covid longue durée. La ville vient également d'être sollicitée par l'hôpital pour des dérogations pour son personnel soignant souffrant d'angoisses liées au traitement du Covid-19.

Covid-19 et sport sur ordonnance : écoutez le reportage de Fanny Lechevestrier
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.