Toulouse : les cuisines des Restos du Cœur sont en action

La 36e campagne d’hiver des Restos du Cœur démarre le mardi 24 novembre. En réalité, les distributions alimentaires ont déjà démarré, comme à Toulouse (Haute-Garonne).

FRANCE 3

À Toulouse (Haute-Garonne), la cuisine du restaurant de Pauline Braillon est souvent en pleine effervescente. À l’arrêt depuis cinq semaines, les fourneaux sont désormais gérés par une dizaine de personnes. L’objectif est que les repas soient servis chauds chaque soir aux bénéficiaires des Restos du Cœur. Mais il n’y a pas que des salariés en cuisine : beaucoup de bénévoles sont venus donner un coup de main, comme des médecins qui travaillent dans le service réanimation de l’hôpital de Rangueil.

La solidarité est de mise

"Je pense qu’il n’y a rien d’admirable, de l’avis de nous tous [dans la présence des médecins bénévoles, ndlr]. On vient juste apporter une petite contribution, comme tout le monde", explique le docteur Fanny Bounes, praticienne hospitalier et bénévole. Au menu 400 cuisses de poulet, 70 kilos de riz et de légumes, le tout fourni par les Restos du Cœur. Toute une logistique qui repose en partie sur la patronne du restaurant, Pauline Braillon. Elle dit pouvoir le faire, car depuis le premier confinement, ses loyers sont gelés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une distribution alimentaire des Restos du Coeur à Paris.
Une distribution alimentaire des Restos du Coeur à Paris. (JOEL SAGET / AFP)