Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Sibeth Ndiaye : "De Gaulle, il y a ses vrais héritiers et puis il y a ses épigones"

Jeudi 18 juin, Emmanuel Macron a appelé à l’unité des Français et à célébrer l’esprit de résistance. Mais résister à quoi ? Pour y répondre, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, est l’invitée de "Dimanche en politique" du 21 juin.

FRANCE 3

Pour Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, ça ne fait pas un pli : la France est dans un moment difficile. "Après la crise du coronavirus (...) il pourrait y avoir la tentation d’abandonner, de se dire que tout a été mal fait", explique l’invitée de l’émission "Dimanche en politique" du 21 juin. 

Aussi, l’appel à la résistance lancé par le président de la République le 18 juin, en résonance avec l'histoire, rappelle que "dans les moments difficiles notre pays a su puiser en lui des ressources", souligne Sibeth Ndiaye. Une manière selon elle de dire aux Français que sans leurs efforts, la crise du coronavirus n’aurait pas pu être aussi "bien" surmontée.

De Gaulle, "une figure de notre histoire"

Si Emmanuel Macron fait référence à Charles de Gaulle, Marine Le Pen, la présidente du RN, se réclame aussi du général. Alors, chacun son de Gaulle ? "De Gaulle est une figure de notre histoire, qui appartient à tous les Français. Il y a ses vrais héritiers et puis il y a ses épigones, ceux qui, au fond, s’approprient son histoire pour parfois la détourner. Je pense que c’est plutôt dans cette catégorie-là que se range Marine Le Pen", lance la porte-parole du gouvernement. 

\"On sait que quand on est noir ou arabe, on a beaucoup moins de chance de décrocher un emploi sur la base de son CV.\", déclare Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement.
"On sait que quand on est noir ou arabe, on a beaucoup moins de chance de décrocher un emploi sur la base de son CV.", déclare Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. (IAN LANGSDON / POOL)