Santé : l'histoire du BCG, un vaccin centenaire étudié dans le cadre du Covid

Dans la course au vaccin contre le Covid-19, plusieurs équipes s'intéressent au BCG. Elles veulent comprendre pourquoi les pays où ce vaccin est le plus répandu présentent moins de morts de Covid-19. Le fameux vaccin a 100 ans.

FRANCE 3

Dans la course au vaccin contre le Covid-19, plusieurs équipes dans le monde effectuent des tests, dont un très vieux que l'on connaît, le BCG. Les chercheurs veulent comprendre pourquoi, dans les pays où la vaccination contre la tuberculose est répandue, il y a moins de morts du coronavirus. La Grèce a même repris dès le 1er juin la vaccination BCG, qui fête ses 100 ans. Ces trois lettres portent le nom des deux scientifiques qui l'ont découvert : c'est le bacille bilié de Calmette et Guérin.

Né d'une alliance atypique

"Albert Calmette a tenu à la vétérinaire qu'était Camille Guérin", raconte Sylvain Thénault-Guérin, arrière-petit-fils de Camille Guérin. C'est donc l'alliance atypique d'un vétérinaire poitevin et d'un médecin baroudeur qui sillonne le monde de Saigon (Vietnam) à Alger (Algérie) pour y construire des Instituts Pasteur. Leur aventure débute à Lille (Nord), dans l'un des instituts nouvellement créé, et ils ne se quitteront plus. Après plusieurs années de tests sur les bovins, ils effectuent le premier test sur l'humain en 1921, en refusant de déposer de brevet pour que le vaccin soit en accès libre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans la course au vaccin contre le Covid-19, plusieurs équipes s\'intéressent au BCG. Elles veulent comprendre pourquoi les pays où ce vaccin est le plus répandu présentent moins de morts de Covid-19. Le fameux vaccin a 100 ans.
Dans la course au vaccin contre le Covid-19, plusieurs équipes s'intéressent au BCG. Elles veulent comprendre pourquoi les pays où ce vaccin est le plus répandu présentent moins de morts de Covid-19. Le fameux vaccin a 100 ans. (FRANCE 3)