Cet article date de plus de deux ans.

Royaume-Uni : Boris Johnson à nouveau accusé d'avoir violé les restrictions contre l'épidémie de Covid-19

Le Premier ministre britannique est soupçonné d'avoir participé à une fête à Downing Street en mai 2020, alors que son pays vivait un premier confinement.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'exprime au Parlement, à Londres, le 15 décembre 2021. (JESSICA TAYLOR / AFP)

Le Premier ministre britannique est confronté, depuis lundi 10 janvier, à de nouvelles révélations embarrassantes alimentant des accusations de violation des règles sanitaires contre le Covid-19. Boris Johnson est soupçonné d'avoir participé à une fête à Downing Street, avec sa femme Carrie, le 20 mai 2020. Le Royaume-Uni vivait alors son premier confinement, pour tenter d'endiguer la première vague meurtrière de l'épidémie. La police a confirmé "être en contact" avec le gouvernement sur cette affaire, qui pourrait faire l'objet d'une enquête pour violation des règles sanitaires.

Selon la chaîne ITV News (en anglais), le secrétaire particulier en chef de Boris Johnson a envoyé un e-mail à une centaine de personnes à cette date, les conviant "après une période incroyablement chargée" à "profiter du beau temps" lors d'un pot "avec distanciation sociale" dans les jardins de Downing Street. "Rejoignez-nous à partir de 18 heures et apportez vos propres boissons", concluait le message. Interrogé (avant cette publication) sur sa présence à l'événement, Boris Johnson s'était contenté dans un sourire gêné de se référer à l'enquête en cours.

Fromages et verres de vin

Une investigation interne avait en effet été lancée en décembre, après des accusations sur l'organisation de soirées en dépit des restrictions santaires. Ce même mois, une conseillère de Boris Johnson avait démissionné après la publication d'une vidéo dans laquelle elle apparaissait plaisantant au sujet d'une fête de Noël qui aurait eu lieu en décembre 2020 à Downing Street. The Guardian avait par ailleurs publié une photo montrant le chef du gouvernement et des collaborateurs avec fromages et verres de vin dans le jardin de sa résidence. Les services de Boris Johnson avaient rétorqué qu'il s'agissait d'une réunion de travail.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.