Cet article date de plus d'un an.

Réouverture des restaurants à la carte : pourquoi certains restent fermés

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
ouverture restaurants
Article rédigé par
France Télévisions

Si de nombreux  bars et restaurants ont accueilli leurs premiers clients dès le mardi 2 juin, d’autres ont choisi de ne pas rouvrir, de prendre leur temps, pour mieux s'adapter aux règles sanitaires ou se donner un temps de réflexion face aux incertitudes économiques.

Les restaurants ont fermé à l’unisson, mais ils rouvrent en ordre dispersé, en fonction de leur situation économique et leur capacité à s’adapter aux nouvelles mesures de sécurité.

Une reprise sans précipitation 

A Nice (Alpes-Maritimes), Jean-Charles Cesari a choisi de différer l'ouverture de son établissement afin de ne pas brusquer ses équipes. Un personnel, resté plus de deux mois et demi à l'arrêt, qui va devoir retrouver ses marques. "C’est pas facile de reprendre, on est content, mais le corps, il est un petit peu rouillé " explique le restaurateur.

Des aménagements long à mettre en place  

D’autres patrons n'ont pas terminé de mettre salles et cuisines aux nouvelles normes sanitaires," Il faut bien tout désinfecter le matériel, les chaises, les tables et les locaux " précise Catherine Giovinazzo, commerçante du Vieux-Nice. Son établissement ne rouvrira ses portes que dans une semaine. Un cas qui est loin d’être isolé.

 La brasserie Georges, véritable institution à Lyon, remettra le couvert, seulement le 15 juin L’établissement a du entièrement repenser l’aménagement de son restaurant, pour respecter les règles sanitaires. Sas de décontamination, armoire assainissante pour les uniformes. L’établissement qui était déjà en travaux pour rénovation a investi près de 350 000 euros pour être en mesure de retrouver ses clients.

Une réouverture pas assez rentable 

Le protocole sanitaire ne permet pas à de nombreux restaurants d'être rentables. La distanciation physique, oblige beaucoup de petits établissements à réduire considérablement, leur capacité d'accueil. Une situation qui conduit certains propriétaires, à garder leurs etablissement fermés, en attendant un assouplissement des consignes sanitaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.