Phase 2 du déconfinement : un "air de liberté" salué par le maire de Nice avec le "bonheur de voir s'affairer les restaurateurs"

"La saison estivale va pouvoir [reprendre] à partir du 15 juin" affirme Christian Estrosi. Les réservations sont de retour et l'aéroport reprend progressivement son activité.

Christian Estrosi, le maire de Nice, le 12 janvier 2020.
Christian Estrosi, le maire de Nice, le 12 janvier 2020. (VIGNOLA FRANCOIS / MAXPPP)

La France entre dans la deuxième phase de son plan de déconfinement mardi 2 juin, avec la réouverture des bars et restaurants, en terrasse pour les zones orange, la fin de la limite de déplacement à 100 kilomètres. "Il y a un air de liberté", se réjouit sur franceinfo Christian Estrosi, le maire de Nice qui a retrouvé cet "air léger [...] chez les Niçois que nous avons vu tout au long de ce week-end de la Pentecôte".

>> La France entame la phase 2 de son déconfinement. Suivez notre direct.

Le maire décrit "ce bonheur de voir s'affairer les commerces depuis une quinzaine de jours et surtout, les restaurateurs, les hôteliers, les plagistes". Avec toutes ces conditions réunies, Christian Estrosi l’assure, "naturellement, la saison estivale va pouvoir [reprendre] à partir du 15 juin". Il observe ainsi le retour "des réservations sérieuses" auprès des hôtels ainsi qu’une "reprise de l'activité progressive de l'aéroport international de Nice". Selon le maire de Nice, "un certain nombre de compagnies internationales ont déjà arrêté des créneaux importants avec l'Europe, mais aussi on commence à se préparer avec des compagnies vers d'autres continents, comme vers les Émirats" arabes unis.

"Vous êtes ici sur les routes du Tour de France"

Pour accompagner cette reprise, la mairie mise sur "une campagne de communication", notamment "le plus grand évènement planétaire", le Tour de France qui "partira de Nice le 28, 29, 30 août prochain". Christian Estrosi s’attend ainsi à voir débarquer un tourisme de "cyclotouristes qui rêvent de parcourir ces routes du Tour de France avec des cols mythiques comme Saint-Martin et le col d’Eze que nous banalisons 'Vous êtes ici sur les routes du Tour de France' et des hôteliers qui s’équipent pour les accueillir avec des garages et des ateliers mécaniques".