Pass sanitaire : un manque d'agents de sécurité pour contrôler les pass

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : un manque d'agents de sécurité pour contrôler les pass
France 2
Article rédigé par
E. Prigent, T. German - France 2
France Télévisions

Hôpitaux, musées ou encore restaurants, autant de lieux où il faut recruter des agents de sécurité pour contrôler le pass sanitaire. La demande a augmenté de 15 % mais le secteur est confronté à une pénurie de main d'œuvre. 

Devant le musée des Confluences à Lyon (Rhône), une file d'attente se forme à l'ouverture. Le pass sanitaire est obligatoire pour les visiteurs, accueillis par des agents de sécurité. Au musée, comme dans les centres commerciaux, des dizaines d'agents supplémentaires ont été recrutés. Pareil dans les hôpitaux où les demandes explosent. 

Le casse-tête des plannings

Une aubaine pour les entreprises de sécurité privées d'événements depuis un an. Mais aujourd'hui, elles font face à une pénurie de main d'œuvre. Conséquence, les plannings se transforment en casse-tête. "Pour les pass sanitaires, c'est du lundi au dimanche. Il faut faire tourner les effectifs, donc il faut recruter, recruter, recruter", confirme un planificateur de l'entreprise Abscisse Sécurité. Les professionnels demandent un statut exceptionnel d'adjoint en sécurité pour les étudiants par exemple, pour pouvoir recruter chez les jeunes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.