Pass sanitaire : les entrées au cinéma baissent drastiquement après son application

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pass sanitaire : les entrées au cinéma baissent drastiquement après son application
France 3
Article rédigé par
P-A. Leclerq, F.Castaingts, .Segala, F.Blanquart - France 3
France Télévisions

Le pass sanitaire est désormais obligatoire pour se rendre au cinéma. Depuis son application, on assiste à une chute de la fréquentation. Pour faciliter l'accès aux salles, certaines trouvent des solutions radicales, comme installer un mini-centre de dépistage devant les entrées.

Pour ne refuser personne, un multiplexe de Compiègne (Oise) met en place un centre de dépistage. L'objectif : offrir un pass sanitaire de dernière minute, obligatoire pour pénétrer dans la salle de cinéma. Une opération gratuite, proposée par Olivier Powell, pharmacien. "Il est bon de revenir dans les salles de cinéma, et pour ça il faut assurer un maximum de sécurité", affirme-t-il.

"Les cinémas vont fermer"

Autre solution pour les spectateurs : venir aux séances du matin. Elles sont limitées à 49 personnes, le pass sanitaire n'est donc pas obligatoire. Des adaptations qui ne permettent pas d'assurer à ce cinéma de rester rentable. Depuis l'instauration du pass sanitaire, le Majestic de Compiègne accueille un peu moins de 500 visiteurs par jour. En temps normal, il monte davantage à 1 800. "On revit la catastrophe de l'année dernière (...) les cinémas ne tiendront pas, ils vont fermer c'est clair", déplore le programmateur Quentin Delcourt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.